Tektronix marie l’oscilloscope à l’analyseur de spectre

Le 30/08/2011 à 0:00  
default-image-3077

Tektronix conçoit et commercialise des oscilloscopes et des analyseurs de spectre. Il annonce aujourd’hui une grande première : le mariage de ces deux instruments. Les appareils de la série MDO4000,  qu’il lance sur le marché, offrent en effet la possibilité d’analyser des signaux RF en complément des signaux numériques et analogiques dans un seul et même boîtier. Alors que le MSO4000, lancé en 2007 par le constructeur américain, avait fait une entrée remarquée sur le marché en proposant 16 canaux numériques en complément des 4 entrées analogiques traditionnelles, le MDO4000 franchit un cap supplémentaire en intégrant une entrée RF pour l’analyse spectrale des signaux. Avec cet instrument arborant le nouveau sigle MDO pour Mixed Domain Oscilloscope, il est désormais possible réaliser des analyses dans les domaines temporel et fréquentiel et visualiser les résultats sur le même écran en ayant l’assurance de la corrélation entre les événements relevés dans le domaine fréquentiel et les phénomènes liés à l’espace temporel.
Le MDO4000 réunit donc dans le même instrument 4 entrées analogiques, 16 canaux numériques et 1 entrée RF. La famille se décline en 4 modèles se distinguant par leur bande passante analogique (500 MHz ou 1 GHz) et la gamme de fréquences d’entrée RF (50 kHz à 3 ou 6 GHz). Leur prix démarre à 15 500 euros.
- 30 août 2011 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap