Teradyne (test électronique) poursuit son redressement

Le 24/04/2006 à 0:00  
default-image-3077

Une mauvaise et une bonne nouvelle pour Teradyne. La mauvaise, c’est la disparition à 77 ans de Nick DeWolf, le fondateur de la société en 1960 et qui a été son p.-d.g. pendant 10 ans.
La bonne nouvelle, maintenant : ce sont les bons résultats. La société américaine a clôturé son premier trimestre sur un chiffre d’affaires de 363 M$, avec un bénéfice net de 44,9 M$. Ces résultats sont spectaculaires si on les compare à ceux du trimestre équivalent de l’an passé, avec ses 210M$ de chiffre d’affaires et ses 54 M$ de pertes. Entre temps, la société avait tout de même redressé la situation, et la tendance se confirme puisque le chiffre d’affaires de ce trimestre a augmenté de 5,1 % par rapport au trimestre précédent (mais les bénéfices sont par contre à la baisse).(Avril 2005)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap