Thermo Electron + Fisher Scientific = Thermo Fisher Scientific, la fusion est effective

Le 05/02/2007 à 0:00  
default-image-3077

Avec un chiffre d'affaires annuel avoisinant les 9 milliards de dollars, Thermo Fisher Scientific devient le premier fournisseur d’instruments analytiques, de matériels, de réactifs, de consommables, de logiciels et de services utilisés pour la recherche, l’analyse, le développement et le diagnostic. Il devance d’autres groupes internationaux comme Beckmann Coulter ou Perkin Elmer. Le groupe représente quelques 30.000 collaborateurs dans le monde.
Le groupe Thermo Electron s’était recentré il y a quelques années sur ses activités d’instrumentation analytique avec deux grands segments de marché : l’un dédié aux laboratoires de recherche et sciences de la vie, l’autre pour l’analyse des process industriels. Parmi les marques acquises par le groupe depuis sa création en 1956, on peut citer ARL, Finnigan, Goring-Kerr, Haake, Heareus, Thermo Jarrel Ash, Keystone, Nicolet, Niton, Unicam, Westronic… Il réalisait à un chiffre d'affaire d'environ 2,8 milliards de dollars.
Fisher Scientific représente quant à lui un chiffre d’affaires encore bien plus important, de 5,7 milliards de dollars, grâce à la commercialisation de plus de 600.000 produits chimiques, tests de diagnostic et autres équipements de laboratoire. Ceci pour tous les marchés de la recherche scientifique, des laboratoires médicaux et d’analyses. Rappelons qu’en 1998, Fisher Scientific avait racheté le groupe français Bioblock qui, a pris depuis le nom Fisher Bioblock Scientific. (Janvier 2007)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap