Trescal renforce ses capacités d’étalonnage hyperfréquences

Le 12/10/2011 à 0:00  
default-image-3077

Au cours des 18 derniers mois, Trescal a investi plus de 1,5 million d’euros dans plusieurs bancs de mesures automatisés permettant d’améliorer ses possibilités jusqu’à 50 GHz ou 67 GHz pour certaines gammes de produits.
Ces investissements concernent un banc N7800A d’Agilent pour la vérification jusqu’à 50 GHz d’analyseurs de spectre et de réseaux ainsi que des synthétiseurs hautes performances, un analyseur FSUP50 de Rohde&Schwarz pour mesures de bruit de phase, une baie de mesure PMX/18/26/50 de Tegam pour étalonnage de sondes de puissance jusqu’à 50 GHz et un ensemble d’équipements d’Anritsu permettant d’assurer des prestations jusqu’à 67 GHz dans le cadre de l’agrément de service avec le constructeur japonais annoncé en novembre 2010. Ces moyens qui complètent  les bancs déjà disponibles dans ses laboratoires sont désormais opérationnels à Toulouse et Rungis.
La structure chargée de ces projets, en collaboration avec Trescal Institut, a également piloté un
programme de formation pour lequel il a été fait appel à l’ensemble des concepteurs et
fournisseurs de ces systèmes.
Ces développements permettent à Trescal d’améliorer la qualité des mesures en termes d’étendue et d’incertitudes et de disposer de capacités d’ajustage par logiciel équivalentes à celles des constructeurs.

- 12 octobre 2011 - 

 

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap