Un détecteur infrarouge pour cartographier la Terre

Le 25/11/2008 à 0:00  
default-image-3077

La société Sofradir, spécialisée dans la conception et le développement de détecteurs infrarouges, annonce la signature d'un contrat de 6,7 millions d'euros avec Astrium SAS (fabricant de satellites et d'équipements spatiaux).
Sofradir développera un détecteur spécifique dans le proche infrarouge (SWIR) comportant trois bandes spectrales. Ce détecteur sera utilisé par un instrument multi-spectral (MSI) dédié à l'observation de la Terre à partir des satellites Sentinel-2. Il fournira une cartographie plus précise de la Terre, avec une meilleure discrimination de la végétation ou encore de la teneur en eau de l'atmosphère. Le détecteur devrait être fourni à Astrium en 2010. Ce contrat s'inscrit dans le cadre d'un programme européen financé par l'Union Européenne et l'Agence Spatiale Européenne (ESA).
Rappelons que Sofradir propose des détecteurs infrarouges pour les applications militaires, spatiales et industrielles. La société est spécialisée dans les détecteurs infrarouges refroidis basés sur un alliage de tellurure de mercure et de cadmium (MCT). Sa filiale Ulis conçoit quant à elle des détecteurs IR non refroidis.
Les deux sociétés ont réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de plus de 110 millions d'euros. Elles emploient près de 470 personnes.
(novembre 2008)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap