Un français à la tête de la division mesures électroniques d'Agilent

Le 23/11/2011 à 0:00  
default-image-3077

Le français Guy Séné, 56 ans, vient d’être nommé à la tête de l’activité mesures électroniques (Electronic Measurement Group) d'Agilent Technologies . Il remplace à ce poste Ron Nersesian qui devient vice-président exécutif et directeur général du groupe américain. Ce dernier aura donc la charge des trois activités de l'entreprise (mesures électroniques, analyses chimiques et sciences de la vie) et reportera au PDG William Sullivan.
Guy Séné a rejoint Hewlett Packard France (dont l’activité Instrumentation est devenue Agilent Technologies en juin 2000) en 1976 où il a exercé la plupart des postes possibles dans le domaine commercial. « Cela m’a permis très vite de comprendre l’importance des relations clients. En tant que directeur commercial test et mesure Hewlett Packard France, j’ai été amené à développer l’activité en France et en Europe », explique-t-il. Il est président du Simtec entre 1996 et 1998.
 En 1998, nommé vice-président et directeur commercial pour toute l’Asie, pour Hewlett Packard d’abord et Agilent Technologies ensuite, il s’installe à Singapour. En 2003, il prend la direction générale de la Division Signal Sources (générateurs de signaux) en Californie qui englobe l’ensemble des fonctions d’une entreprise, de la R&D à la production et commercialisation de produit de très hautes technologies. En 2006, Agilent lui confie la direction de l’activité d’une division plus importante et stratégique. Celle de l’analyse de signaux. En mai 2009, il devient directeur général de la division Microwave & Communications qui propose dans son catalogue des instruments tels que les générateurs de signaux MXG et PSG, les analyseurs de signaux PSA et la série X ainsi que le testeur RF 8960.
- 23 novembre 2011 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap