Ventilation 2012 : des conférences qui ont fait le plein

Le 01/10/2012 à 0:00  
default-image-3077

Organisée par l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) en partenariat avec le Centre technique et scientifique du bâtiment (CSTB), le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat), l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur, la 10ème Conférence international sur la ventilation industrielle, qui s’est tenue du 17 au 19 septembre dernier, a réuni près de 300 participants, venant de 24 pays différents, à la Maison de la Mutualité à Paris. On pourrait s’étonner d’une telle affluence en ces temps difficiles, mais la ventilation industrielle ne se résume pas aux ventilateurs et autres systèmes d’aération. Elle englobe également les équipements de contrôle de la contamination, les systèmes intégrés à des engins, etc. « Elle s’inscrit ainsi dans les exigences actuelles de respect de la qualité d’air et de protection de la santé, de réduction des gaz à effet de serre, de garantie de la qualité des produits et d’optimisation de l’efficacité énergétique », explique Stéphane Pimbert, directeur général de l’INRS.
L’édition française (c’est une manifestation trisannuelle itinérante en Europe) a été une nouvelle fois le lieu d’échanges fructueux et de présentations techniques concernant l’état de l’art dans le domaine de la mécanique des fluides numériques (computational fluid dynamics ou CFD), des méthodes de mesure et de captage, de la filtration de l’air, du confinement, des infections croisées en milieu hospitalier… En parallèle de la session de poster, dans laquelle ils pouvaient découvrir une « méthode d’essais des compteurs à particules à l’usage du terrain » ou sur « Vision’Air : contrôle de la pollution intérieure dans les cabines de peinture et des émissions de COV dans l’environnement », par exemple, les participants ont pu s’informer sur les produits présentés par les exposants ADMI, Ecomesure, Ethera qui présentait Profil’Air, sa solution composée de capteurs, d’accessoires et d’un spectrophotomètre pour le diagnostic des polluants chimiques, Intertek, TSI France et TH Industrie.
- 1er octobre 2012 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap