Automatismes sur PC : l’environnement de programmation repousse ses limites

Le 08/06/2010 à 18:57  

Beckhoff a entièrement renouvelé son logiciel d’automatismes sur base PC. Parmi les nouvelles fonctionnalités de TwinCat 3, on note l’apparition de nouveaux langages (C/C++) et de connecteurs pour Matlab et Simulink. Mais surtout, cette version marque la fin des limitations en nombre de processus pilotés simultanément par un seul PC.
Avec près de 30000 nouvelles licences par an, TwinCat est l’un des logiciels reconnus pour le développement d’applications d’automatismes sur base PC. La version précédente autorisait la génération de programmes pour automates, pour machines-outils à commande numérique (MOCN) et pour le contrôle d’axes (motion control) avec des temps de cycles allant jusqu’à 50 µs. Mais le logiciel imposait certaines limitations: un seul PC ne pouvait piloter plus de 4 automates, chaque automate pouvant gérer jusqu’à 4 tâches. Pour le contrôle de mouvement, la version 2 de TwinCat était limitée à 255 axes (32 dans le cas d’axes interpolés pour les MOCN). D’après Pierre Hervy, ingénieur applications et marketing chez Beckhoff France, « toutes ces limitations étaient des reliquats d’anciennes versions du logiciel, imposées par les performances des PC de l’époque. Elles n’étaient plus vraiment en adéquation avec les performances des PC actuels. Aussi, étant donné que nous avons entièrement repensé le logiciel, nous en avons profité pour le débarrasser de toute restriction matérielle. »
Optimisé pour le traitement multicœur
L’utilisation de TwinCat a donc été entièrement repensée. Auparavant, la programmation et l’association des entrées/sorties étaient deux opérations distinctes, réalisées via deux outils logiciels séparés. La version 3 offre, quant à elle, un environnement de développement unique. Il n’y a plus de fichiers à convertir d’une interface à l’autre, plus de gestion des versions de sauvegardes, ce qui réduit le risque d’erreurs.
La prise en charge des processeurs multicœur a également été optimisée. « TwinCat version 2 était le premier logiciel d’automatismes à effectuer du vrai traitement multicœur, mais avec la version 3 on peut aller encore plus loin dans la répartition des tâches. Il est désormais possible d’affecter chaque tâche à un cœur en particulier », poursuit Pierre Hervy.
Compatible avec Matlab et Simulink
Beckhoff continuera de proposer TwinCat gratuitement comme pour les versions précédentes. Seul le “runtime” (l’environnement d’exécution qui transforme le PC en automate) est payant. Par ailleurs, deux variantes du logiciel seront proposées. La première, “TwinCat 3 Standard”, est conçue exclusivement pour le développement d’applications d’automatismes. Elle est compatible avec la dernière révision de la norme CEI 61131-3, qui compte désormais six langages au lieu de cinq. Le sixième, appelé CFC (Boîtes fonctionnelles Graphiques), est un langage de programmation orienté objet instauré par la société 3S, éditeur du logiciel CoDeSys.
L’autre version appelée “Twin-Cat 3 Intégré” autorise le développement en langage C et C++. « Un informaticien peut ainsi concevoir des applications sans formation spécifique aux automatismes, commente Pierre Hervy. De plus, ces langages se justifient tout à fait pour des applications de type robotique (calcul d’optimisation d’accélérations et de trajectoires par exemple). »
Enfin, pour les applications de test, des connecteurs pour Matlab et Simulink ont été rajoutés. De même, un éditeur est proposé pour exploiter les fonctions de “sécurité sur base PC” lancées fin 2009 par le groupe allemand. La version “Intégré” est également gratuite, mais contrairement à la version “Standard” elle ne fonctionne pas sans Microsoft Visual Studio 2010. Mais les développeurs profiteront des nouvelles fonctionnalités de l’environnement de développement de Microsoft: rien n’est figé, toutes les fenêtres, boutons et autres boîtes à outils peuvent être déplacés à loisir, ceci afin d’offrir un environnement adapté à chaque type d’utilisateur.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap