La ligne pilote pour composites est opérationnelle au JEC 2015

Le 23/03/2015 à 15:43

A l’occasion du salon mondial du composite JEC 2013, les deux IRT (Institut de recherche technologique) Jules Verne de Nantes et M2P de Metz, avaient annoncé le lancement d’une ligne pilote de production à très haute cadence de pièces en composites thermoplastiques à fibre de carbone et en composites hybrides, affichant un cycle de fabrication d’une durée inférieure à deux minutes, de l’entrée des matériaux de base jusqu’au produit fini. Pour relever ce défi technologique, les IRT s’étaient entourés du Cetim de Nantes, du Cemcat de Laval, du PPE de Saint Avold, ainsi que d’acteurs académiques et industriels, principalement du secteur automobile.

Deux ans plus tard, les deux premiers modules de la ligne pilote entrent en phase opérationnelle, consacrés par leur présentation lors de la récente édition du JEC de mars 2015 à Paris.

Il s’agit d’une part, du module de nappage qui délivre des pièces prêtes à l’assemblage. Il repose sur une technologie brevetée sous le nom de Quilted Stratum Process et développée par le Cetim en partenariat avec P.E.I., Compose et Loiretech.

D’autre part, l’IRT Jules Verne et le Cemcat présentent le module RTM (Resin Transfer Moulding) qui concerne la réalisation de pièces complexes adaptées aux besoins des composants de structure ou de semi-structure.

Après le nappage et l’injection RTM de thermoplastiques fluides et de thermoplastiques réactifs, deux autres procédés de production seront mis en œuvre : le pavage et l’estampage.

On notera que ce projet unique au monde représente un engagement financier de l’ordre de 20 millions d’euros sur la période 2013/2015.