Bosch Rexroth veut réinventer l'automatisme avec sa plateforme ctrlX Automation

Le 16/10/2020 à 10:52  
Bosch Rexroth
Bosch Rexroth a développé ctrlX Automation, une plateforme d’automatisation ouverte apte à supprimer les frontières traditionnelles entre les systèmes de contrôle des machines, l'informatique industrielle et l'Internet des objets. Grâce à un système d'exploitation en temps réel Linux, des normes ouvertes, une technologie de programmation par applications, une ingénierie basée sur le web et une connexion IoT complète, ctrlX Automation est capable de créer toutes topologies d'automatisme (langages, protocoles ou architectures...) de manière flexible afin de réduire le temps et les efforts d'ingénierie de 30 à 50%, tout en étant capable d’intégrer et d’anticiper les évolutions permanentes de la technologie, selon le fabricant.
 
Cette plateforme comprend un renouveau complet de la gamme de composants d’automatisme de Bosch (contrôleur, entrées/sorties, fonctions de sécurité, entrainements, IHM, PC). Le cœur matériel de la plateforme, CtrlX Core, est basé sur un processeur multicœurs haute performance (8 cœurs/64bits) et peut être indifféremment installé dans un contrôleur, un PC industriel ou un variateur, afin de donner au client le choix de bâtir son architecture d’automatisme en fonction de ses attentes.
 
En supprimant les barrières conventionnelles entre contrôle des machines, écosystème informatique et Internet des objets, ctrlX  donne au concepteur de machines la possibilité de personnaliser son système, en téléchargeant directement sur son équipement les applications dont il a besoin pour des fonctionnalités d’automate programmable, de contrôle de mouvements, de robotique, d'IoT, etc. De plus, grâce au portail ctrlX Device Portal, il est désormais possible pour le fabricant de réaliser les mises à jour de sécurité et d’ajouter ces fonctionnalités en intervenant à distance, sans arrêt de la production. Bosch Rexroth utilise ici la technologie des applications basée sur le principe des conteneurs logiciels qui identifient les ressources matérielles et logicielles utilisées par chaque application, intégrée au sein d’un seul et même système d’exploitation. Ces conteneurs sont indépendants et sont un gage de sécurité informatique en particulier contre les virus et les chevaux de Troie. Et au-delà de ses applications, Bosch Rexroth permet également d’intégrer des applications clients, open source ou tierces.
 
Simplifier l'automatisation industrielle
Dans une volonté d’ouverture et de simplification de l’automatisation, ctrlX Automation offre la liberté de choisir le langage de programmation souhaité dans le développement de ces fonctionnalités (C++, Python, Java, Blockly, IEC61131, PLCopen, G-Code…) et prend en charge plus de 30 types et protocoles de communication, garantissant une flexibilité optimale pour la mise en réseau par OPC UA, MQTT, Profinet, EtherNet/IP, EtherCAT ou IO-Link… Et dans sa quête d’intégration de technologies d’avenir, ctrlX Automation répond d’ores et déjà aux nouvelles normes de communication que sont OPC UA over TSN et la 5G, tout en étant capable de s’intégrer aisément dans les systèmes existants, de manière totalement interopérable, que cela soit de l’OT vers IT, de machine à machine ou de machine à équipement mobile (par exemple, un AGV). « En optimisant chaque brique technologique de la plateforme ctrlX Automation (composants, logiciels, sécurité des mises à jour…), Bosch Rexroth s’engage sur la pérennité de cet investissement jusqu’en 2045, conformément aux exigences très élevées du groupe Bosch », précise Massimo Raggi, directeur de la division Solutions électriques et d'automatisation de Bosch Rexroth France.