La supervision accède à la troisième dimension

Le 13/04/2006 à 0:00  

Le logiciel PcVue propose désormais des synoptiques en trois dimensions pour la supervision de sites industriels, préfigurant une future tendance des interfaces homme-machine. L’éditeur Arc Informatique a organisé une tournée européenne pour présenter la version 8.0 de ce logiciel, qui fête cette année ses vingt ans.
Joli cadeau que vient de recevoir pour ses 20 ans le logiciel de supervision PcVue. Les ingénieurs d’Arc Informatique viennent en effet de lui offrir la troisième dimension. Dans cette version 8.0 de PcVue, n’importe quel site industriel devient ainsi un décor 3D, digne d’un jeu vidéo.  Il est possible de se déplacer dans l’usine, de se rapprocher d’un robot tout en conservant une bonne définition d’image, de tourner autour des lignes de production, de prendre de la hauteur… Rien à voir avec les habituelles vues à plat, voire en perspective.

Cette nouvelle version s’appuie sur les précédentes, traditionnellement orientées objet. PcVue 8.0 s’inscrit dans cette lignée. De même, l’expérience acquise pour récupérer et intégrer des plans CAO en deux dimensions a été mise à profit : les plans CAO réalisés avec un éditeur volumique sont utilisables et intégrables dans la version 3D.

Ce passage à la navigation 3D s’inscrit dans une tendance à venir prochainement. Avec le projet Looking Glass, Sun Microsystems prépare une interface homme-PC (le bureau, ou desktop) fonctionnant sur le même modèle. Microsoft en fait autant avec le projet Task Gallery, et son prochain système d’exploitation Longhorn devrait faire la part belle à la 3D.

En attendant, « PcVue est le premier système de supervision et d’acquisition de données (SCADA) qui sache manipuler des synoptiques 3D », souligne Alain Faisant, responsable du marketing d’Arc Informatique. « Cela correspond à un souci de réalisme souhaité par nos clients », continue-t-il. Exemples : à l’écran, un robot se déplace, une cuve change de couleur pour signaler une alarme… Tout cela en représentation 3D. Ainsi, chaque objet est susceptible de tourner, de se mouvoir ou encore de clignoter.

La 2D n’est pas bannie pour autant : en cliquant sur un automate, on peut y “rentrer”, et c’est alors par une vue plane que l’on visualise les indicateurs de l’entité. Les listes d’alarme sont visualisables en même temps.

Galbes et animations

Le volume présente également un avantage esthétique : un site industriel ainsi représenté séduit rapidement le néophyte, avec ses tuyaux galbés et ses robots danseurs. Utile pour un appel d’offres ou une attrayante présentation de projet.

Pour arriver à ce résultat, l’utilisateur n’a pas besoin de passer des heures à dessiner. PcVue 8.0 dispose d’une bibliothèque d’objets au format Directx et est capable d’utiliser des plans édités par un logiciel de CAO volumique. Alain Faisant concède cependant que « la configuration peut être un peu plus longue que pour un logiciel plan ». Mais on n’a rien sans rien…

Outre cette nouvelle version de PcVue, Arc Informatique propose également son Visual Manager. Ce MES (logiciel d’exécution de la production) permet d’assurer la traçabilité à l’intérieur d’un site industriel. D’abord un suivi des matières, ce qui peut faciliter le rappel de certains lots que l’on découvre non conformes ou encore de savoir ou a été utilisée telle matière première livrée au magasin. Mais aussi un suivi des techniques. Ce Visual Manager assure entièrement ou partiellement 8 des 11 fonctions définies par le MESA (association de manufacturiers).

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap