Le marché de la gestion de moteur devrait connaître plus de 5 % de croissance

Le 16/03/2018 à 8:22

Le cabinet MarketsandMarkets a passé au crible le marché mondial de la gestion de moteur, en l’étudiant sous l’angle des équipements et logiciels de contrôle, du type de moteur, de la gamme de tension, des applications, du secteur industriel ou encore de la région. Il en ressort que ce marché devrait suivre un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de 5,35 % dans les six ans à venir, générant en 2023 un revenu estimé à 4,03 milliards de dollars. L’automatisation industrielle apparaît comme le principal facteur de croissance de ce marché, sachant les économies d’énergie, la précision du contrôle et la meilleure disponibilité des machines qu’elle induit. Cela se traduit notamment par une forte demande en équipements de contrôle de moteur à la fois intelligents, intégrés et multifonctions.

Parmi les tendances révélées par cette étude, on retiendra que les applications de pompage devraient représenter la plus grande part de marché. Elles interviennent en effet dans de nombreux domaines, notamment le pétrole et le gaz, la distribution et l’assainissement de l’eau, l’exploitation minière et la chimie. Quant au secteur industriel, c’est le pétrole et le gaz qui devraient générer le plus gros revenu. Là encore, le contrôle de moteur de pompes est omniprésent, du forage jusqu’au raffinage en passant par le transport et le stockage.

L’analyse retient une dizaine d’acteurs principaux impliqués dans la fabrication d’équipements de contrôle pour la gestion de moteur. Il s’agit de General Electric, Texas Instruments, Siemens, Schneider Electric, ABB, Analog Devices, Eaton, Mitsubishi, Rockwell Automation et Hitachi.