Le système de contrôle de process rentre dans le rang

Le 14/05/2007 à 0:00  

Avec son PC7, Siemens a fait un retour gagnant dans l’arène des systèmes de contrôle de process continus. Avec l’annonce de la version 7, le système s’enrichit de nouvelles fonctionnalités importantes, notamment dans le domaine des bus de terrain et de la sécurité.
Les “anciens” se souviennent encore du Teleperm, qui faisait de Siemens un acteur majeur dans les systèmes de contrôle process continus. Par la suite, le géant allemand a changé son fusil d’épaule et privilégié le développement d’une gamme d’automates programmables (qui lui vaut aujourd’hui d’être leader mondial). Après avoir fortement développé son offre en capteurs de process, la société a sorti un système de contrôle des process continus (le PCS7), dans le but d’aller aussi sur le terrain des ABB, Honeywell, Yokogawa, Emerson ou Foxboro.
Ce système s’enrichit de nouvelles fonctionnalités importantes. Nous retiendrons plus particulièrement l’annonce d’une interface pour le bus de terrain Foundation Fieldbus. Ce qui est un sacré retournement de situation. Ceux qui ont suivi l’histoire des bus de terrain depuis le début se souviennent en effet des incessants tirs de barrage de Siemens contre tout ce qui n’était pas Profibus. Mais il est temps de faire preuve de réalisme. Selon une étude d’ARC, Fieldbus Foundation détient les trois quarts du marché des bus de terrain de process. Il n’est plus raisonnable de l’ignorer. Avant cette annonce, Siemens avait donné des signes précurseurs d’un futur ralliement à Fieldbus Foundation. Il y a tout juste un an, Hans-Georg Kumpfmueller, président de la division “instrumentation de process et analyse”, entrait en effet au conseil de direction de l’association Fieldbus Foundation. Et l’été dernier, la société annonçait un accord de coopération avec Emerson Process Management (la portée de cet accord va d’ailleurs bien au-delà de Fieldbus Foundation).
Cela dit, ce ralliement à Fieldbus Foundation n’enlève rien à la volonté de Siemens de soutenir et développer Profibus PA. La meilleure preuve est que sur la version 7, PCS7 offre désormais une communication de bus de terrain Profibus PA redondante, basée sur des coupleurs et des répartiteurs de terrain intelligents (AFD). Il en résulte une disponibilité accrue des installations de production et une réduction des arrêts d'exploitation intempestifs.
La version 7 de PCS7 présente bien d’autres nouveautés. La sécurité de l'installation est améliorée grâce au système de gestion des alarmes intelligent qui affecte des priorités aux alarmes, de sorte que l'opérateur intervienne toujours sur les évènements les plus importants. Autre nouveauté : une protection complète des systèmes d'information contre les tentatives d'intrusion. La sécurisation du système de gestion des alarmes repose sur l'interaction coordonnée de différentes mesures, comme le cryptage ou les pare-feu, et une architecture de sécurité de défense en profondeur.
En outre, la nouvelle version permet d'intégrer des composantes non intelligentes dans la gestion des actifs au niveau de l'installation. Pour surveiller les composantes mécaniques, comme les échangeurs thermiques, les capacités, les pompes ou les moteurs, des fonctions spécifiques ont été développées, qui permettent d'alimenter le système de gestion des actifs avec des alarmes de maintenance et de les signaler au personnel technique sur le poste de maintenance.
La fonction “Poste de développement” a été ajoutée au système de gestion des utilisateurs Simatic Logon, permettant la configuration, le contrôle d'accès complet et la traçabilité des modifications. La nouvelle fonction d'ingénierie concourante en ligne permet à plusieurs spécialistes d'accéder en parallèle à la base de données centrale et de travailler à la configuration de l'installation. Côté matériel, la nouvelle version du Simatic PCS 7 avec les nouveaux contrôleurs S7-400 dispose d'une vitesse de traitement jusqu'à 25 % supérieure, selon le type d'unité centrale, avec une capacité mémoire pouvant atteindre 30 Mo.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap