Les réseaux Sercos III intègrent la sécurité

Le 08/09/2008 à 19:17  

Sercos III, protocole de communication standard basé sur Ethernet Industriel, est désormais entièrement compatible avec CIP Safety. Il s’agit d’un réseau de sécurité qui s’exécute en parallèle d’un réseau d’automatismes. Ce protocole standard défendu par l’ODVA (Open DeviceNet Vendors Association) peut traverser plusieurs réseaux Sercos, DeviceNet et EtherNet/IP, et assurer une sécurité de niveau SIL3 (norme IEC 61508).
Le protocole Sercos III est un standard de communication pour applications temps réel. Lancé en 2004 par le groupe Bosch Rexroth, il est basé sur Ethernet industriel et a été adapté pour les échanges de données à très haute vitesse. Les temps de cycle sont de l’ordre de 0,25 ms pour un ensemble de 20 variateurs de vitesse. Leader sur le marché de l’imprimerie, le protocole est utilisé dans des industries ayant d’importants besoins en synchronisation d’axes ou en asservissement précis.
Désormais, Sercos III est entièrement compatible avec CIP Safety, le protocole de sécurité mis en avant par l’association ODVA (Open DeviceNet Vendors Association). Il s’agit d’une couche de communication qui se rajoute aux trames Ethernet échangées par les différents composants d’un réseau d’automatismes. Sa fonction est de faire communiquer entre eux plusieurs équipements de sécurité (automates de sécurité, boutons d’arrêt d’urgence, sondes, mais aussi variateurs et Entrées/Sorties). L’avantage de la cohabitation entre un réseau d’automatismes et un réseau de sécurité étant une réduction drastique de la complexité des architectures, ainsi qu’une réduction des coûts de câblage. Avec cette nouvelle offre baptisée Sercos Safety, les industries qui disposent d’un parc d’équipements Sercos III bénéficient désormais d’un niveau de sécurité SIL3 (Safety Integrity Level 3), selon la norme IEC 61508.
Unifier des architectures hétérogènes
Une première annonce d’un partenariat entre Sercos International et l’ODVA avait déjà été faite fin 2006, mais c’est à l’occasion du salon Hannover Fair 2008 que  les spécifications définitives ont été lancées. CIP Safety a en effet été modifié pour s’intégrer aux réseaux Sercos III, tout en restant compatible avec les autres protocoles Ethernet Industriel de l’ODVA.
« Grâce à cette association entre Sercos International et l’ODVA, commente Bernard Giraud, responsable de l’activité contrôle et variation de vitesse chez Bosch Rexroth, les industries qui disposent d’un parc de machines communiquant avec des protocoles Ethernet industriels différents peuvent employer un seul et même réseau de sécurité. »
Ainsi, si une entreprise comporte plusieurs ateliers utilisant l’un EtherNet/IP, l’autre DeviceNet, et un autre encore Sercos III, tous ces réseaux pourront être traversés par une seule trame de sécurité CIP Safety.
Autre point fort de ce protocole de sécurité : les équipements de sécurité communiquent directement entre eux.
Or, Sercos III est basé sur un système maître-esclave. Il a donc fallu s’adapter afin qu’un esclave du réseau puisse modifier la trame de sécurité et que cette dernière soit captée directement par l’esclave cible, sans passer nécessairement par le maître. Cela raccourcit les temps de réponses pour les communications entre les équipements de sécurité.