Le concept de “zéro armoire” s’applique aussi à la distribution électrique

Le 15/10/2009 à 22:40  

Il y a un an, Weidmüller lançait la gamme Field Power : des boîtiers de dérivation qui décentralisent l’alimentation électrique et réduisent le nombre de câbles dans les ateliers. Aujourd’hui, le constructeur allemand annonce l’arrivée dans la gamme de deux nouveaux modules : le premier est un modèle avec fonction de départ moteur, et le second un boîtier avec alimentation 24 Vcc intégrée.
La décentralisation des architectures est devenue ces dernières années le cheval de bataille des fabricants de réseaux de communication. Weidmüller s’inscrit naturellement dans cette tendance, en déportant l’intelligence de ses équipements réseau au plus près des capteurs et actionneurs. Le constructeur allemand va même plus loin, puisqu’il propose aussi une gamme de produits pour décentraliser la distribution électrique. « Il n’y a aucune raison que le concept de “zéro armoire” ne s’applique qu’aux éléments de communication, commente Jérôme Mestre, responsable produits automatismes et réseaux chez Weidmüller France. Avec le concept Field Power, nous souhaitions aller plus loin et débarrasser les industriels des armoires de distribution de puissance. » Field Power désigne une famille de boîtiers de dérivation. Baptisés Power Box, ces derniers se branchent directement sur la ligne d’alimentation principale sans qu’il n’y ait besoin de la couper ni de la dénuder (principe du déplacement d’isolant). Parmi leurs principaux avantages : ils apportent une grande liberté dans les architectures, dans le choix des câbles (plats ou ronds, de 2,5 à 6 mm2 de section) et surtout, selon le constructeur, jusqu’à 70 % de réduction sur la longueur totale de câblage. Les ateliers s’en trouvent beaucoup moins encombrés, mais surtout l’industriel économise sur le coût d’installation de son réseau électrique.
Deux modules qui complètent efficacement la gamme
« La famille Field Power s’accompagnait déjà d’accessoires tels que la Power Box Fuse (un boîtier muni d’un fusible pour assurer la protection des équipements) et des Power Box On/Off (des versions munies d’interrupteur pour la maintenance), mais cela ne suffisait toujours pas pour se débarrasser totalement des armoires électriques, poursuit Jérôme Mestre (Weidmüller France). C’est seulement avec l’arrivée de ces deux modules que nous pouvons apporter à nos clients de véritables solutions “zéro armoire électrique”. » La première nouveauté est un module disposant de fonctions de départ moteur. Il se branche directement sur le dessus du boîtier de dérivation, et apporte les fonctions utiles au démarrage des moteurs électriques : sectionnement du courant, protection contre les courts-circuits et les surcharges, commande marche/arrêt du moteur. La Power Box avec départ moteur peut gérer jusqu’à deux moteurs d’une puissance de 90 W à 2,2 kW.
La seconde nouveauté sera disponible au cours du second semestre 2009. Il s’agit d’un module avec bloc d’alimentation intégré. En convertissant la tension 400 V triphasée en une tension 24 Vcc 5 A, il convient au pilotage des Entrées/Sorties déportées.
En ajoutant à cela la possibilité de rendre la Power Box étanche (indice de protection IP65), on obtient une solution permettant de s’affranchir des armoires électriques qui encombrent les ateliers.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap