Le dispositif de verrouillage rapide résiste à l’eau

Le 08/01/2008 à 0:00  

La solution de raccordement Ultra-Lock de Woodhead offre désormais une version inox. Elle supporte les projections d’eau. Elle vise ainsi les applications dans le domaine agro-alimentaire et pharmaceutique.

Lancé à la Foire de Hanovre au printemps 2005 puis primé au concours des “Léonards” du salon Automation à l’automne suivant, la solution de connexion Ultra-Lock poursuit son évolution. Elle supporte désormais les conditions assez difficiles de l’industrie agro-alimentaire, du conditionnement de boissons ou des process pharmaceutiques. La version conçue en acier inoxydable offre une protection contre les ambiances humides et les projections d’eau. Le nettoyage à grandes eaux n’est donc plus un problème ! Elle répond aux règles sanitaires de l’agro-alimentaire et de la pharmacie et résiste à des lavages sous haute pression.

Le coupleur du système est en acier inoxydable 316 avec une surface lisse pour éviter l’accumulation de bactéries et/ou d’éléments contaminant sur le coupleur. De même, le concept de verrou sans filetage empêche le logement de matériaux étranger à l’intérieur des filets. Le joint torique du système Ultra Lock est un joint radial qui garantit une étanchéité IP69K entièrement indépendante de la force exercée par l’opérateur tout en maintenant une pression constante sur le joint contre l’humidité. Le joint torique a été testé avec de l’eau à une pression de 80 à 100 bar. Il résiste par conséquent au lavage fréquent.

Les applications d’automatismes de l’industrie alimentaire et pharmaceutique vont donc pouvoir à leur tour réaliser des raccordements d’un seul clic. Dernier point, le mécanisme d’Ultra Lock fonctionne comme un clip. Il suffit de l’enfoncer sur le connecteur femelle pour réaliser la connexion. Ce dispositif assure la connexion des capteurs sur des répartiteurs à l’aide de connecteurs cylindriques M12. Pour la déconnexion, il faut simplement tirer dessus. Mais selon la société Woodhead, ce procédé réduit de 90 % le temps d’installation par rapport à des connecteurs filetés. De plus, ce mode de raccordement facilite le montage du connecteur dans les endroits très exigus.

L’Ultra Lock autorise le branchement des capteurs et des dispositifs de contrôle utilisés sur les équipements de production tels que les robots d’embouteillage et les lignes de transformation.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap