Production d’énergie: une solution d’optimisation dédiée aux industriels

Le 01/12/2008 à 11:24  

Forte de son expérience sur le marché de la rénovation des centrales énergétiques, la société Alstom Power Service fait un pas de plus vers l’industrie. Elle propose un système de contrôle commande complet pour les industriels qui produisent leur énergie.
Le groupe Alstom se divise en trois branches : Alstom Power Systems, Alstom Transports et Alstom Power Service. Cette dernière est le leader mondial dans le domaine des services liés à la production d’électricité. Elle est capable de répondre à tous types de projets de rénovation ou de mise aux normes. Ses interventions s’étendent depuis le simple remplacement d’une aube de turbine jusqu’à la réfection complète d’une centrale. Elle est présente sur tous les marchés de l’énergie (centrales thermiques, au gaz ou nucléaires). Elle souhaite maintenant développer son activité sur un autre marché : celui des sites industriels qui disposent de leur propre unité de production électrique. C’est pour eux qu’elle a conçu la solution Pacific. « Il s’agit d’un système de contrôle commande, spécialement étudié pour la rénovation des groupes énergétiques industriels », déclare Jean-Marc Lebouvier, responsable du département automatismes au sein  de la division électrique d’Alstom Power Service France.
Ce système s’adresse aux groupes d’une capacité inférieure à 250 MW. Il se positionne donc entre la gamme ALSP17 (des systèmes complets, pour les centrales neuves et à forte puissance) et la gamme Artic, qui n’effectue que le contrôle des turbines (et jusqu’à 30 MW seulement). Mais la principale caractéristique de Pacific est qu’elle réunit l’ensemble des services pour optimiser la production d’électricité : des automates, des armoires de contrôle, un système de supervision et un outil de simulation.
L’utilisation de technologies ouvertes
Le projet Pacific est né de développements effectués par Alstom Power Service pour la société Sonelgaz. Il s’agissait de la rénovation complète de deux unités d’une centrale située à Marsat (Algérie). Alstom Power Service disposait déjà d’une parfaite connaissance du process de production d’énergie. Mais pour la mise en œuvre de ce projet, il lui manquait quelques éléments matériels et logiciels. Il a donc fait appel à trois sociétés françaises pour la fourniture des automates, du logiciel de supervision et celui de simulation.
L’interopérabilité entre ces différents systèmes est assurée par l’utilisation de serveurs OPC, et la mise en place d’un réseau Fieldbus Foundation rend l’architecture homogène et flexible. « Nous souhaitions utiliser un maximum de plates-formes ouvertes pour porter facilement Pacific sur d’autres projets, explique Jean-Marc Lebouvier. Et particulièrement pour pouvoir appliquer cette solution issue du marché de l’énergie au sein de groupes industriels. »
Grâce à ce système clés en main de contrôle commande, Alstom Power Service peut désormais répondre aux principaux besoins rencontrés sur les sites autoalimentés : la gestion de l’obsolescence des installations, d’abord, la diminution des risques, ensuite (les installations sont en permanence surveillées), mais aussi l’amélioration des performances et l’adaptation aux normes de sécurité.
La gamme Pacific sera présentée à l’occasion du salon SCS Automation 2008 sur le stand d’Alstom Power Service, où une architecture complète en fonctionnement sera présentée.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap