Robot Start PME facilite l'introduction d'un 1er robot dans l'entreprise

Le 29/01/2016 à 11:00  

Lancé en 2013 dans le cadre du plan national France Robots Initiatives, le programme Robot Start PME fournit un appui technique et financier aux PME qui accèdent pour la première fois à la robotisation. Ce soutien comprend un accompagnement par un expert (diagnostic, définition du projet, suivi), complété par une participation à hauteur de 10 % de l’investissement. Le projet est porté par le Symop (Syndicat des machines et technologies de production), en partenariat avec le Cetim (Centre technique des industries mécaniques) et le CEA List (institut de recherche sur les systèmes numériques intelligents). La prise en charge du financement est assurée principalement par l’Etat au titre des Investissements d’Avenir.

Depuis 2013, le programme Robot Start PME a suivi plus de 200 entreprises dans l’installation de leur premier robot et les retours sont éloquents: « Le positionnement stratégique des entreprises est renforcé vis-à-vis des clients, leur image est plus professionnelle et innovante. Des dynamiques s’instaurent, permettant la récupération de marchés, la possibilité de répondre à des appels d’offre plus complets, de fabriquer de nouveaux produits », indique Constant Bernard, président du Symop. La compétitivité de la PME s’en ressent, chiffres à l’appui: les entreprises interrogées prévoyaient une hausse de leur chiffre d’affaires de 11,6 % par rapport à 2014 et 100 % des dirigeants estiment que l’intégration du robot a amélioré les conditions de travail de leurs collaborateurs, en termes de diminution de la pénibilité, de montée en compétences et d’esprit d’équipe.

Face à ce rôle décisif que la robotique peut jouer dans le tissu industriel français, Robot Start PME doit créer le déclic et donner aux dirigeants toutes les clés pour se lancer. Yann Perrot, chef du laboratoire de Robotique interactive du CEA List, explique en effet que « dans certains des domaines concernés, les dirigeants n’osaient tout simplement pas, il y a encore quelques temps, penser à robotiser ».

Une quarantaine d’entreprises peut encore bénéficier du dispositif Robot Start PME en posant leur candidature jusqu’au 31 mai 2016.