Robotex prend son envol à Compiègne

Le 21/09/2015 à 11:38  
C.Schryve-Compiègne

Le projet Robotex est un réseau national de plates-formes expérimentales de robotique constitué de 15 laboratoires organisés autour de 5 thématiques : la robotique humanoïde, médicale, mobile, de production et enfin, la micro et nanorobotique. Financé dans le cadre des investissements d’avenir, Robotex favorise la recherche au travers de projets collaboratifs entre équipes scientifiques, laboratoires et entreprises, et facilite l’acquisition et l’accès à de gros équipements, afin d’accroître la visibilité de la robotique française et la compétitivité des PME du secteur.

Chaque année, des ateliers sont organisés par le réseau lors de Tech Days, pour réunir des ingénieurs et techniciens impliqués dans le développement et l’expérimentation de systèmes robotiques. L’édition 2015 de ces Tech Days a eu lieu cet été au sein du laboratoire Heudiasyc (HEUristique et DIAgnostic des SYstèmes Complexes) de l’Université de technologie de Compiègne (UTC) qui se définit comme un véritable écosystème local d’innovation, anticipant les besoins en recherche des entreprises.

Si les Tech Days 2015 ont permis d’échanger sur les thématiques suivantes, robots humanoïdes, communications, traitement d’images en temps réel, mécatronique et systèmes embarqués, ils ont également été l’occasion d’officialiser le lancement de Robotex Compiègne. Porté à l’UTC par le laboratoire Heudiasyc et coordonné par l’un de ses enseignants chercheurs, Philippe Bonnifait, ce projet se consacre à la robotique mobile terrestre et aérienne, avec des objectifs tels que le développement de véhicules autonomes utilisables sur route ouverte et la conception de flottes de drones pour surveiller les voies et détecter les pannes.

Accueillies dans le nouveau bâtiment de Génie informatique de l’UTC, dont l’inauguration a par ailleurs constitué un autre moment fort des Tech Days, les équipes du laboratoire Heudiasyc bénéficient ainsi d’une volière intérieure neuve d’environ 100 m2 pour les drones, ce qui permet de travailler par tous les temps. On notera d’autre part, que l’inauguration de ce bâtiment, baptisé Blaise Pascal pour illustrer la complexité et la spécificité du Génie informatique, a été suivie de démonstrations dans les volières intérieure et extérieure, les drones représentant un sujet d’étude majeur à l’UTC.