Sécurité : des automates très attendus…

Le 05/03/2007 à 0:00  

Cette fois, ça y est : Schneider Electric annonce ses premiers automates de sécurité. Hima lui a donné un coup de main pour aller plus vite…
Il y a bien longtemps, April et Merlin Gerin commercialisaient des automates pour les applications de sécurité. En les rachetant voilà pas mal d’années maintenant, Schneider Electric avait donc tous les atouts pour devenir un acteur majeur dans l’univers de la sécurité. Mais le marché n’était pas là (ou jugé trop limité) et la société a dégagé d’autres priorités. On le sait, les temps ont beaucoup changé, le marché de la sécurité a pris son essor, et tous les grands acteurs des automatismes s’y sont mis (et notamment Siemens et Rockwell, les concurrent “frontaux” de Schneider Electric).
En annonçant sa gamme XPS-MF, Schneider fait donc un retour dans l’arène. En toute discrétion, sans hautbois ni musette. Un banal communiqué de presse a été publié pour l’occasion, sans détails techniques. Tout juste apprend-on que la gamme est utilisable dans les applications exigeant la Catégorie 4 dans la norme EN 954 ou SIL3 dans la norme IEC61508. Autrement dit les applications les plus exigeantes. Les XPS-MF s’intègrent dans la gamme Preventa (il s’agit de relais de sécurité), dont la réputation est bien établie. La gamme XPS-MF se compose de 4 modèles : cinq modèles compacts et un modèle modulaire.
Les modèles compacts XPS MF30/31/35 sont fabriqués par Hima (une société allemande spécialisée dans les automates de sécurité) : c’est écrit de façon très explicite dans la fiche technique. Ces modèles offrent 20 ou 24 entrées et 8 sorties Tout-Ou-Rien. Certains possèdent en outre 8 entrées analogiques et 2 entrées compteurs. Ces automates comportent un switch Ethernet intégré avec 2 ou 4 prises RJ45 ainsi qu’un port Modbus. Les communications Ethernet entre les automates de sécurité et les modules d’entrées/sorties se font en utilisant le protocole de sécurité SafeEthernet (qui évite les risques de collisions et assure des communications déterministes). Enfin, ces automates offrent une mémoire de 250 Ko pour le programme et de 250 Ko pour les données.
A côté de ces modèles compacts et non modulaires, on trouve le XPS MF60, qui peut recevoir jusqu’à 6 modules d’entrées/sorties, à choisir dans une gamme de 7 cartes. Celles-ci se distinguent par le nombre de voies d’E/S Tout-Ou-Rien (jusqu’à 32 entrées et 16 sorties) et le nombre de voies d’E/S analogiques (jusqu’à 8 entrées et 8 sorties). On trouve ici aussi un switch Ethernet intégré.
La programmation est assurée à l’aide du logiciel XPSMFMWIN. 14 blocs de fonctions de sécurité certifiées peuvent être utilisés.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap