Siemens et Automatismes du Centre Est s’engagent dans la formation à l’Industrie 4.0

Le 19/03/2021 à 11:56  

Les deux partenaires ont développé l’Atelier flexible, une solution modulaire qui offre aux élèves un apprentissage pratique des technologies de l’Industrie 4.0 et qui est d’ores et déjà installée sur deux sites du pôle formation de l’UIMM Bourgogne 21 71, à Dijon et Chalon-sur-Saône.

Le groupe Siemens et l’activité Didactique de la société Automatismes du Centre Est (ACE) basée à Dijon, ont développé l’Atelier flexible, une solution industrielle pédagogique répondant à deux objectifs : d’une part, former des alternants ou des salariés à des savoir-faire qu’il est important de transmettre et de sauvegarder, et d’autre part, de leur permettre de découvrir et maîtriser les technologies nécessaires au déploiement d’une industrie 4.0.

L’Atelier flexible s’appuie sur l’expertise de Siemens en technologies numériques, comptant entre autres la réalité augmentée, les jumeaux numériques et la gestion des données, et sur les capacités d’ACE à créer des systèmes complets remplissant des fonctions spécifiques. Entièrement modulaire, la solution s’adapte aux besoins, à la place disponible et au budget des centres de formation.

Cet outil pédagogique a tout de suite été adopté par le pôle formation de l’UIMM Bourgogne 21 71, avec l’installation d’un Atelier flexible sur ses sites de Dijon et de Chalon-sur-Saône. Ce centre accueille chaque année 500 alternants (en Bac Pro, BTS ou Licence) et 2 300 apprenants en formation continue (opérateurs, ingénieurs ou demandeurs d’emploi).

Parmi ces cursus, l’atelier s’adresse plus particulièrement au Bac professionnel Maintenance, au BTS Maintenance et électrotechnique, et à la licence Robotique. Il va également constituer un support pour une formation en automatismes et réseaux industriels qui n’existe pas actuellement dans la région.

Le pôle UIMM 21 71 a opté pour un atelier comprenant six machines qui couvrent le spectre des besoins en entreprise. Soulignons qu’elles offrent la particularité de pouvoir être utilisées de façon traditionnelle ou automatisée. La conservation de l’usage traditionnel est en effet jugé important pour que les apprenants acquièrent une bonne prise en main des machines et une connaissance fine de leurs capacités, tout en ayant accès aux technologies de pointe.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap