Siemens étend sa gamme d’automates qualifiés par l’Anssi

Le 04/12/2020 à 15:13  

La gamme S7-1500 dispose de trois nouvelles références d’automates certifiées par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, permettant aux opérateurs d’importance vitale d’adopter rapidement les mesures légales de cybersécurité.

Depuis 2016, la gamme d’automates S7-1500 développée par Siemens, acteur majeur de l’automatisation industrielle, bénéficie de la qualification de l’Anssi, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, qui certifie l’adéquation des fonctions évaluées par rapport aux besoins de la sécurité nationale. Ce sont à présent trois nouvelles références d’automates redondants S7-1500R/H qui viennent d’être qualifiées.
Le mode redondant garantit une tolérance aux défaillances ou perturbations des composants du système d’automatisation, assurant ainsi une disponibilité élevée de l’installation. Cette caractéristique cible tout particulièrement les opérateurs d’importance vitale (OIV) pour lesquels une activité sans interruption est primordiale.
Les OIV sont par ailleurs tenus d’adopter les mesures de cybersécurité définies par la Loi de programmation militaire (LPM), sous la surveillance de l’Anssi. Sachant que les automates jouent un rôle dans la lutte contre les cyberattaques, l’usage de matériel qualifié contribue à la bonne mise en œuvre de ces mesures et à une homologation plus rapide.
Rappelons que la France compte environ 250 OIV identifiés par l’Etat et répartis dans une douzaine de secteurs d’activité tels que la santé, l’eau, l’électricité et le gaz, l’alimentation, les hydrocarbures, les transports, les télécommunications, l’industrie, la finance, le nucléaire, l’armement ou encore l’espace.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap