Un servomoteur intégré et étanche

Le 19/03/2012 à 13:22  

B&R Automation continue d’innover en matière de décentralisation des architectures. Le constructeur autrichien lance AcoposMulti65m, une solution d’entraînement “tout-en-un” qui intègre un moteur, un codeur, un réducteur et un servovariateur dans un boitier unique, compact et étanche.

 

En 2010, B&R Automation dévoilait l’AcoposMulti65. Outre son système de câblage hybride, capable de transmettre simultanément la puissance et les informations du réseau de terrain, ce variateur de vitesse se distinguait avant tout par son indice d’étanchéité élevé. Entièrement protégé de l’eau et de la poussière, il libérait de l’espace dans les armoires électriques tout en offrant aux industriels davantage de souplesse dans la conception de leurs machines.
Aujourd’hui, le constructeur autrichien franchit une nouvelle étape dans l’intégration des différentes fonctions d’automatismes. « Après avoir fait sortir les variateurs des armoires électriques pour les positionner au plus près des moteurs, l’étape suivante était naturellement d’intégrer le moteur et le variateur dans un seul boîtier, lance Olivier Rambaldelli, responsable marketing chez B&R Automation. Non seulement l’AcoposMulti65m remplit ces deux fonctions, mais il intègre également un réducteur ainsi qu’un capteur de position (ou codeur). Les constructeurs disposent donc désormais d’une solution “tout-en-un” pour décentraliser leurs architectures, c’est-à-dire amener toutes les fonctions d’entraînement au plus près des axes à piloter. »
Ainsi, grâce à l’AcoposMulti65m, les industriels peuvent concevoir des machines plus modulaires. Un fabricant de chaînes de production, par exemple, pourra rajouter autant de modules que souhaite son client, sans avoir à adapter les dimensions de l’armoire électrique. « Cela sera d’autant plus facile que le système de câblage de l’AcoposMulti65m permet de créer des topologies aussi bien en étoile qu’en ligne, poursuit Olivier Rambaldelli. En effet, chaque servomoteur est équipé de deux connecteurs, ce qui permet de disposer plusieurs AcoposMulti65m les uns à la suite des autres sous forme de chaîne. L’avantage de cette topologie en ligne, également appelée “Daisy Chain”, est que l’on peut atteindre de grandes distances en utilisant un seul câble ».
Des fonctions de sécurité
La gamme AcoposMulti65m compte, pour l’instant, trois références, avec des moteurs dont les puissances s’échelonnent de 500 à 2 000 W, pour des couples allant de 1,8 à 10,5 Nm. Tous les modèles intègrent, par défaut, la prise en compte de fonctions de sécurité telles que STO (Safe Torque Off, absence sûre de couple) ou SS1 (Safe Stop 1, arrêt sûr jusqu’à SIL3 ou PLe). De plus, en programmant ces équipements via le logiciel Automation Studio, les utilisateurs accèdent à des fonctions de sécurité plus avancées comme SLS (Safely-Limited Speed, limitation sûre de la vitesse) ou encore SLP (Safely-Limited Position, arrêt sûr dans une position donnée).
Frédéric Parisot

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap