Un système tout-en-un pour le contrôle d’installations à distance

Le 04/05/2010 à 13:19  

La société UXP lance MicrOpral Monitor, une solution pour la surveillance à distance d’installations. S’appuyant sur le calculateur et les entrées/sorties du constructeur grenoblois, cette offre tout-en-un permet d’assurer la traçabilité et d’envoyer des alertes par SMS ou par e-mail.

L’an dernier, UXP lançait MicrOpral Energy, une solution de régulation et d’optimisation d’énergie. Il s’agissait de regrouper dans un seul boîtier le calculateur temps réel pour automatismes MicrOpral CM ainsi que deux modules d’entrées/sorties MicrOpral IO. Aujourd’hui, avec le MicrOpral Monitor, les ingénieurs grenoblois vont plus loin. A la solution précédente, ils ont ajouté une application dédiée à la surveillance ainsi qu’une antenne GSM/GPRS pour l’envoi de SMS. « Désormais, cette solution clés en main rend possible la remontée d’alarmes depuis tout type d’installation qui en serait dépourvue, commente Robert Jay, directeur et fondateur de UXP, l’avantage étant de pouvoir l’installer facilement sur les nouveaux équipements comme sur les anciens. »
En option, MicrOpral Monitor se connecte sur Intranet à un superviseur orienté services Web proposé par UXP, et équipé d’une base de données SQL (historique et traçabilité, rapports, etc.).
MicrOpral Monitor est livré avec une application de surveillance accompagnée d’un mini serveur Web. Ainsi l’exploitant accède simplement à la base de données locale pour la traçabilité et pour indiquer les coordonnées des personnes d’astreinte. Elle sert également au paramétrage des alarmes. L’exploitant détermine les événements qui doivent générer des messages d’alerte (SMS mais aussi e-mails). Pour cela, il sélectionne une valeur critique sur l’une des 2 entrées analogiques, ou un évènement sur l’une des 16 entrées numériques. Et il peut les combiner avec l’un des 2 compteurs intégrés au boîtier. Au total, chaque boîtier peut scruter 38 entrées/sorties (cette valeur peut monter jusqu’à 532 en ajoutant d’autres modules sur le même bus RS-485 ou via les autres liaisons série RS-485). Sans compter que le MicrOpral Monitor peut s’interfacer avec des équipements sur bus de terrain de type CAN ou I2C.
Pour des raisons de sécurité, une fois l’application en fonctionnement, le technicien de maintenace ne peut intervenir sur des sorties autorisées que depuis le serveur Web local sur Intranet.
Traçabilité et disponibilité de l’application
Tout l’intérêt de MicrOpral Monitor tient justement dans le fait que la base de données est beaucoup plus fiable que dans une application de traçabilité logicielle classique. La solution, qui reprend le processeur temps réel dur d’UXP programmé avec le logiciel Alograf Studio, (norme IEC 60848) garantit en effet que chaque événement est inscrit et horodaté dans la base de données avec un haut degré de fiabilité. En cas de besoin, les techniciens peuvent donc déterminer avec précision l’enchaînement d’actions qui a conduit à un incident. MicrOpral Monitor s’adresse donc principalement aux applications pour lesquelles la disponibilité doit être améliorée. « Dans le domaine des remontées mécaniques, par exemple, nos clients qui utilisent cette solution ont déjà réduit de manière significative les temps d’arrêt, car les techniciens sont avertis au plus tôt en cas d’incident » , lance Robert Jay (UXP).Mais ce n’est pas tout, car pour d’autres applications on préférera mettre en avant les fonctions de traçabilité. « En effet, en installant ce dispositif dans une chambre froide, par exemple, les responsables sont capables de suivre les temps d’ouverture de la porte et de générer une alerte si cette dernière reste ouverte trop longtemps. Ainsi, en cas d’enquête concernant le respect de la chaîne du froid, l’industriel peut répondre en fournissant un relevé détaillé des températures et des événements à l’intérieur de la chambre froide. »

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap