La VDMA et la FIM inquiètes pour le futur de l'Europe

Le 23/08/2016 à 9:44  

Les conséquences du Brexit sont encore très difficiles à évaluer dans de nombreux domaines. Mais pour la VDMA (Association des industries mécaniques allemande) et la FIM (Fédération des Industries Mécaniques françaises), il ne fait aucun doute que le résultat du référendum britannique va placer l’Europe dans une zone d’incertitude préjudiciable au développement du secteur industriel.

Les deux associations ont ainsi publié un communiqué de presse commun mi-juillet dans lequel elles ont réaffirmé l’importance de l’Union Européenne pour l’industrie. « Un effet domino causé par la sortie de l’Union Européenne d’autres états membres suite à la décision du Royaume-Uni aurait des conséquences graves sur la pérennité de notre modèle économique », précise ainsi le communiqué qui rappelle les résultats positifs de l'Union Européenne en termes de développement économique, de R&D et de compétitivité.

« Pour les entrepreneurs allemands et français, l’Europe est devenue leur véritable marché intérieur. Nous considérons que l’Union Européenne est le niveau de réponse adapté aux défis de la mondialisation. Il garantit des échanges commerciaux équitables et réciproques avec les autres grands pays industriels tout en assurant le respect d’un certain nombre de règles (sécurité des consommateurs, propriété industrielle,…) », indiquent la VDMA et la FIM.