L’Institut Mines-Télécom lance le fonds « Industries & Energie 4.0 » pour financer l’innovation

Le 27/11/2020 à 14:55  

Créé par l’IMT et la Fondation Mines-Télécom, en partenariat avec Bpifrance et RevitalEmploi, ce fonds de 275 000 € sera réparti en prêts d’honneur participant au financement de start-up qui développent un projet industriel innovant.

Formé de huit grandes écoles et d’un réseau de partenaires impliqués dans les sciences de l’ingénieur et le numérique, l’Institut Mines-Télécom (IMT), soutenu par la Fondation Mines-Télécom, vient de créer le fonds « Industries & Energie 4.0 » destiné à l’accord de prêts d’honneur répondant aux besoins de financement de start-up porteuses d’un projet industriel innovant dans les domaines de l’énergie, des matériaux et des procédés. Cette initiative fait suite au succès du premier fonds « IMT Numérique » qui a investi 4 millions d’euros depuis sa création en 2012.
Pour doter ce nouveau fonds de 275 000 euros, l’IMT et la Fondation Mines-Télécom bénéficiant du mécénat de BNP Paribas, Orange, Nokia, Accenture, Airbus Group, Dassault Systèmes et Sopra Steria, ont contribué à hauteur de 120 000 €, tandis que les partenaires Bpifrance et Revital’Emploi ont respectivement engagé 60 000 € et 95 000 €.
Géré par l’association Initiative Grandes écoles & Universités (IGEU), le fonds sera réparti en prêts de 10 000 à 60 000 €, sans intérêts et sans garantie personnelle. Les start-up candidates, issues des incubateurs des écoles de l’IMT, seront sélectionnées par un comité d’experts constitué d’entreprises partenaires de la fondation et présidé par Jean-Yves Gilet, ancien directeur exécutif ETI et Grandes Entreprises de Bpifrance.
Si ces prêts confèrent plus de légitimité aux projets, ils ont également un effet de levier, en moyenne d’un facteur 6, dans le financement d’amorçage des jeunes entreprises. Pour preuve de leur efficacité, la fondation souligne que le taux de survie à trois ans de la centaine de start-up déjà accompagnées dépasse les 90 %, plus de la moitié se développant à l’international.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap