EDF va fermer sa filiale Nexcis, centre de R&D en photovoltaïque

Le 25/03/2015 à 16:12

Selon des informations que vient de nous fournir l'intersyndicale de Nexcis, cette filiale d'EDF, qui est un centre de R&D dans le domaine du photovoltaïque, vit ses derniers mois d'existence. EDF a en effet annoncé le 2 mars dernier son intention de fermer ce site situé au Rousset et employant 80 salariés. Un décision qui prendrait effet le 31 juillet prochain, toujours selon l'intersyndicale de Nexcis. Cette société est notamment spécialisée dans les panneaux et les éléments photovoltaïques intégrés au bâtiment (BIPV).

"Pourquoi détruire le seul centre français de recherche appliquée qui est engagé dans la voie de l’industrialisation photovoltaïque?", déplore l'intersyndicale qui dénonce "un gâchis" puisque cette filaile est le fruit d'un "investissement d'argent public de 6 ans à hauteur de 25 millions d'euros et de fonds propres EDF d'un montant de 35 millions d'euros".

Les salariés s'interrogent également sur le bienfondé de cette fermeture soudaine "en pleine transition énergétique prônée par le gouvernement", d'autant que "le cahier de route imposé par EDF a toujours été tenu et que nous avons aujourd'hui un produit proche de l'industrialisation, et source de création d'emplois", s'insurge l'intersyndicale, qui fait savoir que "les salariés mettront tout en oeuvre pour sauver leurs emplois et garantir l'avenir du site Nexcis-Rousset."

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous n'avons pu joindre EDF.