20 ms seulement de temps de cicatrisation pour le Gigabit Ethernet

Le 14/11/2005 à 0:00  

Pour acheminer les données avec un maximum d’efficacité, les réseaux Ethernet classiques utilisent plusieurs chemins possibles et, si l’un d’eux est trop encombré ou “coupé”, le réseau se reconfigure automatiquement. Le temps de reconfiguration ou “temps de cicatrisation” nécessaire pour que le réseau achemine à nouveau les données est évidemment un critère important dans certaines applications. Des protocoles standard ont été définis pour effectuer cette configuration, notamment le STP (Spanning Tree Protocol) et le RSTP(Rapid Spanning Tree Protocol), destinés aux réseaux maillés.
Westermo propose le RSTP sur son nouveau switch L1400 doté de 1 ou 2 ports GigaEthernet sur fibre optique et de 6 ports cuivre 100 Mbit/s. Pour aller plus vite encore, la société a inventé le protocole propriétaire FRNT (Fast Recovery Network Topology), qui permet d’atteindre un temps de cicatrisation de 20 ms seulement, ce qui constitue un saut important par rapport à l’état de l’art du marché (300 ms). Ce switch est destiné aux topologies en anneau.
Il s’agit d’un modèle “managé”, c’est-à-dire adressable par l’administrateur du réseau à l’aide du protocole standard SNMP. Parmi les autres caractéristiques importantes, on signalera qu’il est possible de réaliser des anneaux comportant jusqu’à 200 switchs et qu’il existe un outil de configuration des adresses IP pour chacun des ports (auto-négociation) ainsi que des ports d’alarme. Le déterminisme est assuré par la gestion des priorités (4 files de priorité) sur les couches 2 (IEEE802.1p) ou 3(ToS) pour des applications temps réel ou voix sur IP.
Le switch est prévu pour une utilisation dans des environnements difficile. Il existe en versions industrielles, marine, défense et ferroviaire.

Quelques caractéristiques
· 1 ou 2 ports Giga sur fibre optique, 6 ports 100 Mbit sur câble cuivre
· Alimentation redondante 19-60 Vcc
· Etanchéité IP40
· Gamme de température : -40 à +70 °C
· Boîtier métal
· Montage sur rail Din

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap