Calcul scientifique : répartir les tâches sur plusieurs ordinateurs

Le 26/04/2006 à 0:00  
default-image-3073












 

En combinant les capacités de plusieurs ordinateurs, le temps de traitement des forts volumes de données est réduit. The Mathworks sort une nouvelle version de sa boîte à outils simplifiant l’usage de Matlab et Simulink avec ce genre d’architecture.
The Mathworks vient de mettre à disposition les deuxièmes versions de la boîte à outils Distributed Computing et du Distributed Computing Engine. Ces outils logiciels sont destinés à simplifier le traitement des données avec Matlab ou Simulink par plusieurs ordinateurs réunis en “fermes” (ou “cluster” en anglais). Ce genre d’agrégation permet de réduire les temps de traitement des gros volumes de données, même si les performances en vitesse ne sont pas tout à fait proportionnelles au nombre de nœuds du cluster. Ce type de solution semble d’ailleurs avoir la cote face aux supercalculateurs traditionnels, puisque la direction des applications militaires du CEA s’est dotée cet hiver d’un cluster constitué de 4.352 processeurs double-cœur. La programmation se fait en C++ et dans une moindre mesure en Fortran. Nommé Tera 10, ce super cluster tournant sous Linux dispose d’une puissance de plus de 50 téraflops (50 000 milliards d’opérations à la seconde).
Tout le monde n’a pas besoin d’autant de puissance. La solution de base que propose The Mathworks permet de travailler sur « 8 ordinateurs au maximum, qui peuvent tourner sous des systèmes d’exploitation différents. Comme il est habituel de commencer avec un petit cluster pour ensuite le faire croître, la solution est upgradable », précise Jim Tung de The Mathworks. Et de poursuivre : « Il n’y a pas de limites au nombre d’ordinateurs reliés ». Un ordonnanceur récupère les données à traiter et répartit ensuite le travail à effectuer entre tous les postes de travail.
Avec cette solution, il n’est pas nécessaire d’acheter une licence logiciel pour chaque poste de calcul. La Toolbox coûte 1 150 €, tandis que la distributed computing engine vaut 6 900 € dans sa version de base, pour un cluster à 8 nœuds.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap