Une carte CompactPCI durcie de compétition !

Le 17/06/2016 à 13:36  

Les serveurs de données, centres de données mobiles et autres machines virtuelles requièrent traitement intensif des données et fiabilité même dans des environnements exigeants. C’est pour répondre à ces marchés que Men Mikro Elektronik a récemment dévoilé la G52A, une carte processeur au format CompactPCI Serial sacrément musclée (dans tous les sens du terme).

Le fabricant allemand de cartes et modules embarqués durcis n’a en effet pas lésiné sur les moyens en dotant cette carte de deux ports 10 Gigabit Ethernet via des connecteurs M12 en face avant et de 4 liens PCIe 3.0 sur le fond de panier, et surtout de la technologie Power Architecture e6500 qui fait profiter pleinement cette carte de tous les atouts d’un processeur QorIQ hautes performances de Freescale (aujourd’hui NXP) à 12 cœurs cadencés à 1,8 GHz (elle peut également être équipée d'autres processeurs multicœurs de la famille T4x avec quatre ou huit cœurs). La consommation du processeur atteint 32 à 61 W. Qui plus est, ses trois banques mémoire indépendantes de RAM DDR3 (jusqu'à 12 Go) assurent un débit de données élevé entre la mémoire et le processeur, un point important dans les applications réseaux en charge d'un volume extrêmement élevé de données.

Les fonctions de protection sont réalisées à l’aide de la correction d'erreurs (ECC) de la mémoire RAM, d’un contrôleur de gestion de carte (BMC) et d’un watchdog (chien de garde) pour le système d'exploitation. Côté fiabilité « physique », la G52A est équipée de composants tous soudés de manière à garantir une résistance élevée aux chocs et aux vibrations.

Le fabricant annonce par ailleurs une disponibilité à long terme, de 15 ans.