HMS Networks connecte en sans-fil les machines basées sur le CAN

Le 01/07/2021 à 18:54

L’Anybus Wireless Bolt CAN permet de connecter des machines et des appareils fonctionnant sur le protocole CAN à un réseau sans fil, via une connexion Wi-Fi ou Bluetooth.

Le Suédois HMS Networks, spécialisé dans le domaine des technologies industrielles de l'information et de la communication au travers des marques Anybus, Ewon, Intesis et Ixxat, vient de lancer l’Anybus Wireless Bolt CAN, permettant de connecter des machines et des appareils fonctionnant sur le protocole CAN à un réseau sans fil.

La communication sans fil est établie via soit une connexion Wi-Fi (IEEE 802.11a/b/g/n/d), soit une liaison Bluetooth stable – une version prend en charge les normes LTE NB-IoT et CAT-M1 pour couvrir les applications IoT. Les données CAN 2.0A/B sont transférées via une liaison TCP/IP permettant à d’autres infrastructures Wi-Fi standard de se connecter, elles aussi, à la liaison sans fil si nécessaire.

L’Anybus Wireless Bolt CAN, qui se présente sous la forme de boîtiers de dimensions (Ø x L) de 68 x 75 mm, d’une masse de 81 g et certifiés IP66/67 et Atex, fonctionne avec l'ensemble des protocoles CAN, y compris CANopen. Il permet donc de créer des îlots d'automatisation mobiles dans n'importe quel procédé de fabrication, Anybus Wireless Bolt CAN faisant alors office de passerelle sans fil avec la ligne CANopen, explique la société.

L'un des scénarii types d’utilisation est l'accès sans fil aux données CAN d'un véhicule industriel, par exemple un camion de transport de produits en vrac. Avec Anybus Wireless Bolt CAN, les données J1939 CAN peuvent ainsi être facilement transmises à une tablette pour offrir à l'opérateur une maîtrise et une visibilité totales sur le procédé de remplissage de produits en vrac.