La carte porteuse associe modules ETX et cartes PC/104-Plus

Le 30/03/2010 à 13:44  

Le constructeur Diamond Systems propose une carte originale pour la création de systèmes embarqués. Sa particularité: associer les avantages des modules processeurs aux possibilités d’extensions offertes par les cartes PC/104-Plus. Le tout dans un format compact car la carte est de la même taille que le module processeur (format ETX, de dimensions 114 x 95 mm).

L’utilisation de modules processeurs présente de nombreux avantages. D’abord, les concepteurs créent leurs cartes porteuses sans se soucier des communications entre le processeur et les jeux de composants associés. Ensuite, la durée de vie des produits s’allonge car il suffit de remplacer un processeur obsolète par un autre plus récent. Enfin, les constructeurs déclinent un même produit en différentes versions, en proposant le choix parmi plusieurs processeurs.
Quoi qu’il en soit, le développement d’une carte porteuse est toujours coûteux, c’est pourquoi on voit apparaître sur le marché des cartes standard avec des entrées/sorties et des interfaces de communication précâblées. Ces cartes sont moins chères car elles sont fabriquées en plus grandes séries. « Mais le plus souvent les industriels ont des besoins trop spécifiques, remarque Nicolas Stenko, spécialiste de l’activité “cartes” chez NeoMore. Avec les cartes porteuses standard du marché, il manque presque toujours le connecteur métier dont on a besoin. »
Réduire les coûts de fabrication des produits
En distribuant la carte Pluto de Diamond Systems, NeoMore propose une carte porteuse standard et évolutive. Le concept est simple mais original: il s’agit d’une carte sur laquelle a été installée une interface PC/104-Plus. Ainsi, l’industriel est libre de choisir ses interfaces d’entrées/sorties parmi la très large gamme de cartes PC/104 disponibles sur le marché. Pour mémoire, le connecteur PC/104-Plus accepte les cartes PC/104 à bus ISA, les cartes PCI/104 à bus PCI et les cartes PC/104-Plus à bus PCI Express.
Avec ou sans ventilateur
Dans l’embarqué, les problèmes de dissipation de chaleur font l’objet d’une grande attention. « L’un des inconvénients des modules processeurs est qu’ils ne facilitent pas la création de systèmes “fanless” (sans ventilateur), poursuit Nicolas Stenko (NeoMore), en effet, sur les cartes porteuses standard du marché, les modules sont situés sur la face supérieure. La présence des connecteurs et des autres composants rend plus difficile la création du pont thermique entre le processeur et le châssis (qui assure l’évacuation de la chaleur vers l’extérieur). » Afin de pouvoir créer des produits avec ou sans ventilateur, Diamond Systems a déplacé le module processeur sur le dessous de la carte porteuse. Ainsi, quel que soit le nombre de cartes PC/104 installées, le processeur est toujours en contact avec le fond du boîtier.
Ce principe de refroidissement par conduction peut être facilement mis en œuvre grâce au boîtier Pandora de Diamond Systems. Le processeur de la Pluto sera en contact direct avec le corps du boîtier.

Principales caractéristiques :
- Large gamme de processeurs selon le module ETX choisi: depuis l’Intel Atom N270 à 1,6 GHz jusqu’au Core Duo LV à 1,66 GHz.
- Jusqu’à 2 Go de mémoire SDRAM DDR2.
- Stockage: 1 interface IDE (jusqu’à 2 disques durs), 1 lecteur de cartes CF.
- Communications: 2 ports Fast Ethernet, 4 ports USB 2.0, 4 ports série, 1 port parallèle.
-  8 voies d’entrées/sorties numériques.
- Sorties graphiques VGA et LVDS, entrée/sortie audio.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap