L’IMT Atlantique ouvre la chaire Industrie du futur

Le 08/07/2021 à 14:57

Cet enseignement, mené en partenariat avec une université australienne, sera dirigé par Caroline Cao, qui entend fournir aux étudiants les compétences pour s’attaquer aux problèmes sociétaux et économiques mondiaux.

Membre de l’Alliance Industrie du futur, l’école d’ingénieurs IMT Atlantique ouvre la nouvelle chaire Industrie du futur, en partenariat avec l’University of South Australia (UniSA) fortement impliquée dans cette thématique. Le projet s’intègre également dans le plan pluriannuel (2021-2027) de recherche et d’innovation Smart Specialisation Strategy de la région Bretagne, qui entend occuper une position de pointe dans le domaine de la transition numérique et industrielle.

La nouvelle chaire franco-australienne sera dirigée par Caroline Cao qui, après son doctorat obtenu à l’Université de Toronto (Canada), a enseigné et mené des travaux sur l’ergonomie des systèmes médicaux. Elle s’est particulièrement intéressée à la conception des technologies innovantes (robotique, imagerie médicale, haptique) dans les domaines de la chirurgie mini-invasive, de l'acquisition et du maintien des compétences chirurgicales sur simulateur, de la prise de décision et de la communication d’équipe au sein d’un bloc opératoire.

« J’aspire à ce que la chaire Industrie du futur soit reconnue internationalement pour son enseignement innovant et sa recherche appliquée. Le programme éducatif fournira aux étudiants les compétences techniques nécessaires pour s’attaquer aux problèmes sociétaux et économiques mondiaux », souligne Caroline Cao.

Notons également que ce partenariat académique et industriel renforce les collaborations franco-australiennes existantes. Elles comptent notamment le récent contrat signé par Naval Group et l’Australie, portant sur la construction de 12 sous-marins pour plus de 50 millions de dollars.