Advantech dévoile une plateforme ouverte dédiée aux capteurs de l'IoT industriel

Le 10/06/2016 à 14:39

Advantech a pris l’initiative de créer un consortium dédié au développement d’un standard pour la création d'une plate-forme ouverte autour des capteurs de l’IoT industriel (IIoT). Dévoilée lors de la dernière édition du salon Embedded World qui s’est déroulée fin février à Nuremberg, M2.com – c’est le nom de cette plateforme – a été mise en avant par le fournisseur taiwanais de solutions pour l’embarqué, appuyé par ARM, Bosch Sensortec, Sensirion et Texas Instruments, également membres de ce consortium.

Compatible avec une grande variété de capteurs

« La collecte de données sera l’un des principaux défis à relever pour l’IIoT et les trois technologies que sont les capteurs, les communications sans fil et la puissance de calcul embarquée constituent le cœur de ce défi. C’est la raison pour laquelle Advantech a travaillé étroitement avec ses partenaires industriels pour définir le standard ouvert M2.com qui regroupe ces trois éléments en une seule et même plate-forme compacte qui permettra d’accélérer le déploiement de capteurs dédiés à l’IIoT », explique Miller Chang, vice-président d’Advantech Embedded Computing Group.

Cette plateforme prend la forme d’un module M2.com de faible encombrement (30 x 22 mm) reprenant le facteur de forme M.2 type 2230. Il intègre un microcontrôleur, un circuit de communications sans fil comptable avec différents standards (Wi-Fi, Bluetooth, LTE, Sigfox, LoRa, etc.) ainsi qu’une  connectique à 75 contacts permettant la mise en œuvre d’entrées-sorties de différents types (USB, PWM, SDIO, I²C, I²S, UART, GPIO, SPI et ADC) adaptées à une grande variété de capteurs. Ce module peut s’intégrer sur une carte porteuse.

Pour la partie logicielle, le module est géré par le système d’exploitation microOS mbed ainsi que par ce qu’Advantech appelle un « agent IoT » qui gère l’extraction des données vers des passerelles de communications sans fil (voir illustration).