PTC Kepware et Microsoft prônent l’interopérabilité dans l’IIoT

Le 29/06/2017 à 9:55

L’américain PTC Kepware, éditeur de logiciels de communication entre équipements hétérogènes dans des environnements industriels, annonce que ses solutions s’intègrent désormais en toute transparence dans la plate-forme de services cloud Azure de Microsoft. Ainsi, son logiciel phare KepServerEX assure la transmission des données issues de dispositifs très divers de contrôle industriel vers Azure, permettant aux entreprises de connecter, surveiller et gérer efficacement leurs actifs dans l’Internet des objets. Cette collaboration avec Microsoft répond au critère primordial « d’interopérabilité » défendu par Erik Dellinger, responsable Partenariat industriel stratégique chez Kepware, qui explique: « Avec plus de 20 milliards d’appareils connectés prévus dans les cinq ans à venir et les flux de données complexes que cela va engendrer, l’interopérabilité va prendre une importance croissante. Il est essentiel que les spécialistes de l’automatisation industrielle et les fournisseurs de services cloud parlent le même langage ».

Au niveau des technologies utilisées pour l’intégration sans discontinuité aux services Azure, KepServerEX, associé au module d’extension IoT Gateway de Kepware, s’appuie sur les standards ouverts OPC UA et MQTT permettant l’unification des communications et la remontée des informations collectées par le serveur vers les applications de big data et d’analyse de données. Toujours dans cet esprit d’interopérabilité, rappelons que KepServerEX représente une solution de connectivité intégrée à d'autres applications clients, notamment à la plate-forme de déploiement rapide d’objets connectés développée par ThingWorx. Cet éditeur avait été racheté il y a trois ans par PTC, le spécialiste américain en PLM (Product Life-cycle Management) qui s'était ensuite porté acquéreur de Kepware.