Plus de plates-formes pour la supervision

Le 18/04/2011 à 20:45  

Avec sa version 7, l’environnement de développement d’applications de supervision Indusoft Web Studio de KEP France met l’accent sur l’ergonomie, avec la possibilité de déployer des projets sur davantage de plates-formes.

 

Indusoft Web Studio fait peau neuve. Pour cette nouvelle version 7.0, KEP France a revu entièrement l’ergonomie du logiciel pour l’adapter aux standards actuels. « Cet environnement de développement a toujours été étroitement lié au monde Windows, explique Philippe Mourat, directeur commercial de la société. Il était donc normal qu’il intègre les dernières technologies mises à disposition par Microsoft. On retrouve donc un environnement entièrement inspiré de Windows 7. » Cela a un impact sur l’ergonomie, mais aussi sur la sécurité. Si les versions précédentes permettaient déjà de créer des groupes d’utilisateurs avec des droits d’accès personnalisés, la version 7 peut récupérer automatiquement les annuaires d’utilisateurs définis dans Microsoft Active Directory.
Le logiciel propose surtout de nouvelles fonctions pour le déploiement des applications. Le développeur peut concevoir son projet sans se préoccuper de la plate-forme sur lequel il sera déployé (Windows CE, 2000, XP, XP Embedded et 7), ni de la taille des différents écrans (les pages s’adaptent automatiquement à la résolution de la machine cible). « Même l’architecture réseau peut être décidée au dernier moment, poursuit Philippe Mourat. L’utilisateur choisit le PC qui joue le rôle de serveur et les machines clientes viendront s’y connecter automatiquement. La mise à jour des applications est facilitée, ce qui est très utile pour les industriels qui ont de grandes installations à superviser. »
Les écrans traduits automatiquement
Entre autres nouveautés, on trouve également une fonction de traduction automatique qui facilite le déploiement sur des machines ou des usines à l’étranger. Pour cela, une connexion à Internet suffit. Toutes les zones de texte utilisées dans l’application sont envoyées vers des serveurs de KEP France qui se chargent de les traduire dans la langue souhaitée, pour peu qu’elle soit prise en charge par Windows.
Pour finir, la version 7 d’Indusoft Web Studio montre les premiers signes d’une ouverture au-delà du monde Windows. Il était déjà possible d’accéder aux synoptiques depuis une Tablette PC ou un smartphone sous Windows. Avec la fonction Studio Mobile Access, les utilisateurs de smartphones non Windows munis d’un navigateur Internet peuvent désormais consulter des historiques d’alarmes ou surveiller des données sensibles à distance.
Frédéric Parisot