PTC convertit la gestion des performances au numérique

Le 18/11/2021 à 10:19

L’éditeur américain ajoute l’outil Digital Performance Management (DPM) à sa plate-forme ThingWorx, visant l’amélioration systématique et dynamique de l’efficacité des industries manufacturières.

L’éditeur américain PTC, spécialisé dans les logiciels de gestion du cycle de vie des produits (PLM), de réalité augmentée et de CAO, continue d’étoffer sa plate-forme IoT ThingWorx avec l’ajout de la solution Digital Performance Management (DPM), qualifiée « d’étape significative dans la stratégie IIoT de PTC, visant à faire évoluer ThingWorx en une suite d’outils puissants pour booster l’efficacité des entreprises ».

Destinée aux industries manufacturières, la solution DPM constitue un outil d’autosurveillance et d’automesure pour la résolution de problèmes en boucle fermée. Elle fournit des indicateurs de performance exprimés dans la même unité de temps pour donner une vue universelle et facilement compréhensible par l’ensemble des collaborateurs, des opérateurs en première ligne jusqu’aux managers.

Sur la base de ces informations, DPM permet d’identifier les problèmes de performance, de faire apparaître les goulots d’étranglement, de recommander des actions correctives et enfin, de s’assurer avec des données de production en temps réel, que les modifications effectuées produisent les résultats opérationnels et financiers escomptés.

PTC souligne par ailleurs que la solution DPM s’adapte à l’échelle de l’entreprise pour fonctionner de façon systématique et dynamique, avec des premiers résultats pouvant être constatés en seulement trois mois.