Quand l’Ethernet industriel prend le pas sur les bus de terrain

Le 09/03/2018 à 10:06  

HMS Industrial Networks, fournisseur de produits de communication industrielle, vient de publier son analyse annuelle du marché des réseaux industriels qui s’intéresse aux nouveaux nœuds d’automatisation installés dans le monde. Il en ressort que l’Ethernet industriel progressant plus vite que les bus de terrain classiques depuis plusieurs années, il a fini par les dépasser. Ainsi, avec un taux de croissance de 22 %, il représente désormais 52 % du marché mondial, contre 46 % l’an passé. Au contraire des bus de terrain qui marquent un repli, passant de 48 % l’année dernière à 42 % aujourd’hui. « Cette transition est stimulée par le besoin de performances élevées, l’intégration entre les installations des usines et les systèmes informatiques et enfin, par l’Internet industriel des objets en général », explique Anders Hansson, directeur du marketing chez HMS. Côté répartition, c’est EtherNet/IP qui s’impose comme la norme principale avec 15 % du marché. Viennent ensuite Profinet, EtherCAT, Modbus-TCP et Powerlink.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap