Sept sociétés créent l’alliance Open Industry 4.0

Le 18/04/2019 à 11:00  

A l’occasion de la Foire de Hanovre, qui s’est déroulée du 1er au 5 avril 2019, sept fabricants issus de l’ingénierie mécanique, de l’automatisme et des logiciels industriels, à savoir l’allemand Beckhoff, le groupe suisse Endress+Hauser, les allemands Hilscher, ifm electronic, Kuka, Multivac et SAP, ont annoncé la création de l’alliance Open Industry 4.0.

En collaborant de la sorte, ces sociétés, auxquelles se sont d’ores et déjà jointes les allemands Balluff, Gebhardt, Pepperl+Fuchs, Schmidtsche Schack, Samson et Wika, veulent aller au-delà des solutions propriétaires et donner un coup d’accélérateur à la transformation numérique dans l’industrie européenne.

Cela se traduira par la création d’un écosystème ouvert et standardisé pour le fonctionnement des usines de fabrication hautement automatisées, avec l’intégration de la logistique et des services. « Cette architecture assurera la transparence de tous les processus d'affaires et garantira l'intégrité des systèmes. Cela permet aux opérateurs d'usines de traitement d'exploiter le potentiel de la numérisation », précise Matthias Altendorf, CEO d’Endress+Hauser.

 Les membres de l’alliance ont déjà prévu de développer un Open Industry 4.0 Framework basé sur des standards existants tels qu’I/O Link, OPC UA et RAMI pour le cheminement complet des objets, de l’atelier jusqu’aux services. Les entreprises pourront choisir parmi un système modulaire de solutions et de composants de services compatibles et évolutifs. La connexion aux logiciels de SAP assurera l'intégration des processus d'affaires et la collaboration avec des partenaires au-delà des frontières de l'entreprise.