Accord entre Yokogawa Electric et NTT Docomo

Le 29/04/2021 à 13:51

Les deux Japonais vont collaborer pour un PoC de système de contrôle à distance via la 5G, le cloud, l'IA et d'autres technologies.

Le Japonais Yokogawa Electric, fabricant de systèmes de contrôle et d'instrumentation de process, vient d’annoncer la signature d’un accord avec son compatriote NTT Docomo, un accord portant sur le test conjoint d’une validation de principe (Proof of Concept ou PoC) d’un système de contrôle à distance via la 5G, le cloud, l'intelligence artificielle (IA) et d'autres technologies.

Si la demande d'amélioration de la sécurité et de l'efficacité de la production s’est amplifiée avec la pandémie de Covid-19, il faut encore relever certains défis technologiques en termes de latence des communications entre le terrain et le cloud avec les protocoles sans fil conventionnels.

Le PoC fera intervenir les algorithmes d’IA basés sur le cloud de Yokogawa Electric et un module de communication 5G installé sur le système de mesure de niveau de trois réservoirs d’eau. Le réseau 5G Open Innovation Cloud de NTT Docomo repose sur une informatique de périphérie multi-accès (Multi-access Edge Computing ou MEC) pour atteindre notamment une faible latence.

L’objectif est de vérifier la faisabilité de la technologie et d’optimiser la solution de contrôle autonome destinée aux secteurs de la chimie, du pétrole, etc. Dans le cadre du PoC, d'ici la fin du mois de mars 2022, Yokogawa Electric travaillera avec NTT Docomo pour bâtir un environnement de démonstration et entreprendra, entre autres, la comparaison et l’évaluation des performances de communication entre LTE et 5G.

« Nous avons longtemps joué un rôle de premier plan dans le développement de systèmes de contrôle distribués. Dans la perspective d'un avenir dans lequel les industriels adopteront des opérations autonomes, nous promouvons maintenant le concept IA2IA (Industrial Automation to Industrial Autonomy) », indique Kenji Hasegawa, vice-président de Yokogawa Electric.