Détecter des fuites de méthane à près de 1 km

Le 17/04/2018 à 8:59  
Cires - Caroline Alden

Une équipe de chercheurs du Cooperative Institute for Research in Environmental Sciences (Cires), du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), de l’University of Colorado Boulder et du National Institute of Standards and Technology (NIST) ont mis au point un nouvel instrument de terrain capable de quantifier des fuites de méthane aussi petites que le quart d’une exhalation humaine, à une distance d’environ 1 km.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap