Environnement SA met la main sur TDL Sensors

Le 06/09/2016 à 13:36  

Le français Environnement SA, fabricant d’instrumentation pour la surveillance de la qualité de l’air et de l’eau, le contrôle d’émissions, l’analyse des gaz moteurs et la mesure des radionucléides, vient d’annoncer l’acquisition du britannique TDL Sensors, pour un montant non dévoilé.

Créée en 1999, cette spin-off du Département d’ingénierie chimique de l’Université de Manchester s’est spécialisée dans le développement d’analyseurs de gaz basés sur des lasers haute résolution, pour l’industrie du verre, le contrôle de procédés, l’aérospatiale, la mesure de traces de gaz dans l’industrie pétrolière, l’optimisation des mesures de combustion en sidérurgie, etc.

« Le savoir-faire de cette petite équipe de chercheurs hautement spécialisés en lasers accordables, dont les lasers à cascade quantique, pour la mesure haute résolution de concentrations de gaz dans les process industriels, combinés à l’expérience du groupe dans la mesure de gaz et de particules, permettra d’anticiper et de répondre aux demandes internationales de réductions d’émissions de gaz de plus en plus contraignantes », explique François Gourdon, président d’Environnement SA.

Quant à Roger Benson (voir photographie), président de TDL Sensors, « ce partenariat va accélérer nos plans de croissance et notre stratégie, en rendant accessible notre technologie à de nouveaux clients et à de nouveaux marchés, et en renforçant nos capacités de développement de nouvelles applications (émissions des véhicules routiers, politiques sur le carbone, échange de carbone, etc.). »