Rubix S&I réalise une levée de fonds de 7 M€

Le 06/02/2020 à 9:54

La jeune pousse toulousaine Rubix Senses & Instrumentation (S&I), fabricant de micro-capteurs et d’algorithmes pour la surveillance des atmosphères, vient de réussir une levée de fonds supplémentaire d’un montant de 7 millions d’euros.

La société accueille, à cette occasion, à son capital de nouveaux investisseurs, en particulier le néerlandais PureTerra Ventures, l’américain Airbus Ventures, les français Groupe ADP et M Capital. Ils rejoignent ainsi Jean-Christophe Mifsud, fondateur et président de Rubix S&I, Active’Invest et Rochefort & Associés, Evolem Start et CPG.

« Cette nouvelle levée de fonds constitue une avancée significative dans notre développement. Elle démontre la confiance de nos investisseurs historiques, renforcés désormais par la présence d’acteurs financiers et industriels internationaux de premier plan », affirme Jean-Christophe Mifsud.

Grâce à cette levée de fonds, Rubix S&I, qui emploie une vingtaine d’employés pour un chiffre d’affaires réalisé pour plus de la moitié à l’international – la jeune pousse ambitionne de doubler ses effectifs cette année – , va pouvoir accélérer son développement commercial et renforcer sa R&D. La société travaille notamment sur des projets visant à améliorer la reconnaissance d’« empreintes » d’odeurs, de particules et de sons.

« Les techniques de modulation développées par la société pour ses modules Rubix POD (atmosphère intérieure) et WT1 (atmosphère extérieure ; voir photographie) ont un potentiel incroyable pour révolutionner la façon dont les polluants sont mesurés et identifiés, ainsi que le pilotage des actions de remédiation, dans tous les secteurs y compris celui de l’eau », explique Alexander Crowell, Directeur Opérationnel de PureTerra Ventures.