UE ajoute deux autres gaz à son détecteur WirelessHart

Le 19/12/2018 à 13:43

Moins de deux mois après avoir déjà annoncé certaines améliorations, l’américain United Electric Controls (UE), fabricant de capteurs, de commutateurs, de transmetteurs de température et de pression, distribué en France par Mesa, vient d’ajouter des capteurs (en version β) pour le monoxyde de carbone (CO) et l’ammoniac (NH3) à son détecteur de gaz sans fil WirelessHart à poste fixe Vanguard.

« Nos utilisateurs du secteur de l’énergie utilisent les détecteurs Vanguard principalement pour réduire le coût de détection des fuites de méthane dans les conduites de gaz naturel et pour éliminer les explosions résultant de l’accumulation de gaz dans les silos et les réservoirs. L'ajout du CO et du NH3offre encore plus de possibilités dans la surveillance des actifs importants et la sécurité des travailleurs », indique Andrew Liptak, responsable de produits pour la détection de gaz chez United Electric Controls.

Les futures versions du détecteur de gaz de l’américain pourront prendre également en charge d'autres gaz couramment rencontrés dans le secteur de l'énergie, comme l'hydrogène provenant de générateurs électriques et de salles de batteries, ainsi que l'oxygène susceptible d'être épuisé dans les shelters de surveillance des émissions en continu.