Un détecteur de gaz pour les environnements très humides

Le 20/02/2019 à 13:08  

Le britannique Ion Science, fabricant de détecteurs de gaz et de fuites, ainsi que de solutions de surveillance de corrosion, vient de lancer FalcoTAC, le premier détecteur PID à poste fixe du marché doté d’une source de 10 eV d’énergie et destiné aux composés aromatiques totaux dans les environnements très humides.

La technologie « typhon » propriétaire empêche la formation de condensation sur le capteur, d’où une utilisation dans des environnements difficiles et humides, sans barrières de protection contre les intempéries. Cette résistance accrue à l'humidité et à la contamination garantit une plus grande fiabilité, une réduction significative des problèmes de dérive et une durée de vie prolongée.

La technologie de détection large bande propriétaire du FalcoTAC offre, quant à elle, un temps de détection (T90) inférieur à 30 s pour les modèles à diffusion et, donc, une meilleure protection pour les personnels de sites pétrochimiques, de pétrole et de gaz, vis-à-vis du benzène, du toluène, du xylène, etc.

Le FalcoTAC peut détecter un composé entre 0,01 et 50 ppm (capteur externe à sécurité intrinsèque), avec une sensibilité de 0,01 ppm et un échantillonnage par diffusion – l’avantage est notamment moins de problèmes de contamination que les systèmes à pompe – ou par pompe pour les applications où un échantillon doit être prélevé sur l'unité.

Le boîtier antidéflagrant intègre enfin 1 sortie 4-20 mA, 2 sorties relais, 1 sortie RS-485 Mobus et une interface utilisateur intuitive avec affichage Oled et 5 commutateurs activés magnétiquement rétroéclairés.