Vaisala se lance dans la mesure de biogaz

Le 31/01/2019 à 10:40  

Le finlandais Vaisala, fournisseur d’instruments de mesure pour l’industrie et l’environnement, vient d’entrer sur un nouveau marché, à savoir celui de l’industrie du biogaz. Le fabricant a en effet développé la sonde MGP261, la première sonde in situ du marché mesurant le méthane (CH4), le dioxyde de carbone (CO2) et l’humidité relative.

Basée sur la technologie de mesure infrarouge propriétaire Carbocap, la nouvelle sonde affiche des étendues de mesure de 0 à 100 % en volume (CH4 et CO2) et de 0 à 25 % en volume (H2O), ou de -10 à +60 °C (point de rosée), avec une justesse respective de ±1 % (entre 40 et 70 %, de 1 % (entre 30 et 50 %) et ±2 %, ainsi qu’une stabilité de ±2 % en volume par an et un temps de réponse (T90)de 90 s.

En étant certifiée Atex Zone 0 et Zone 1, la MGP261 permet de déterminer la composition du gaz en temps réel, sans extraction ni traitement des échantillons, les industriels pouvant ainsi contrôler et optimiser les installations de digestion anaérobique et d’améliorer la valeur des rejets venant de l’agriculture, de l’industrie, des municipalités et/ou de l’enfouissement.

« Investir dans la mesure du biogaz est une étape logique pour Vaisala, car la croissance démographique mondiale et les problèmes liés à la gestion des déchets, associés à la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre représentent un défi majeur », indique Sampsa Lahtinen, vice-président exécutif Industrial Measurements de Vaisala.