Anritsu veut acquérir Takasago

Le 10/09/2021 à 10:37

Ce rachat s’inscrit dans la synergie des domaines de la mesure des véhicules électriques et des batteries du premier.

Le Japonais Anritsu, fabricant de solutions de test et mesure en RF et hyperfréquences, en optiques, en radiocommunications, etc., a annoncé, cet été, sa volonté d’acquérir 99,7 % des actions de Takasago, une filiale de son compatriote NEC, pour un montant non précisé.

Avec la mise en place d'une société neutre en carbone, les efforts tels que l'électrification des moteurs à combustion interne, l'utilisation des énergies renouvelables et l'économie d'énergie au sein des infrastructures s'accélèrent dans le monde entier.

Les systèmes de test jouent un rôle prépondérant dans les activités de R&D et de production pour résoudre les problèmes d’assurance qualité garantissant l'amélioration des performances, une durabilité adéquate et la sécurité. Les solutions de test capables de simuler et de reproduire l'environnement de fonctionnement des équipements sous test sont devenues critiques, en particulier dans l'automobile.

Anritsu a identifié les véhicules électriques et la mesure des batteries comme deux des principaux domaines de croissance de son plan d'activité à moyen terme GLP2023, d’où l’intégration de la technologie de contrôle de l'énergie électrique (haute tension, courant élevé et grande capacité) de Takasago. La société deviendra alors une filiale d’Anritsu.