Datalogic automatise la traçabilité des colis non convoyables

Le 10/09/2021 à 10:26  

La solution MFDS collecte automatiquement les données d’articles qui nécessiteraient autrement un suivi manuel, du fait de leur taille, masse, forme, ou autre.

Le fabricant italien Datalogic, spécialisé en capture automatique de données, lance à présent la solution MFDS (Mass Flow Detection System), chargée d’automatiser la traçabilité des articles qui ne sont pas convoyables sur des chaînes standards, du fait de leur taille, poids, forme, ou autre, et qui nécessitent alors un traitement spécifique. Cette solution s’adresse particulièrement aux secteurs des transports, de la logistique et de la vente au détail, visant un gain de temps et une réduction des coûts.

Le système de détection MFDS repose sur la collecte automatisée de quatre types de données concernant la détection, le dimensionnement, le décodage et la définition, opérations qui autrement seraient effectuées manuellement.

Il s'agit donc, pour commencer, de détecter tous les articles, y compris ceux qui sont en contact ou se déplacent côte à côte, et ce sur de grands convoyeurs allant jusqu’à 1,5 m de large.

En second lieu, MFDS calcule les dimensions des colis, quelle que soit leur forme. Datalogic souligne que l’utilisation des données LFT (Legal for Trade) servant à la facturation, permet de réaliser des économies substantielles.

Le système procède ensuite au décodage des données lues sur les étiquettes à codes-barres et les fusionne avec les informations propres à chaque article. Plusieurs technologies interviennent : l’imageur AV900 pour la détection par le haut, les lecteurs laser DS8110 placés sur les côtés et le contrôleur SC5100 pour l'agrégation de toutes les données du colis.

Enfin, les articles sont définis par la capture de leur image qui vient enrichir la traçabilité, en apportant, par exemple, une preuve de l’état des colis tout au long de la chaîne logistique.