Endress+Hauser et Hahn-Schickard ont créé une co-entreprise

Le 19/08/2021 à 17:20

La joint-venture Endress+Hauser BioSense se donne comme objectif de développer des équipements et des méthodes d'analyses moléculaires rapides.

Le groupe suisse Endress+Hauser, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions pour les process industriels, et l’institut allemand Hahn-Schickard, fournisseur de services de recherche et développement en ingénierie de microsystèmes, ont annoncé, le 22 juillet dernier, la création d’une co-entreprise baptisée Endress+Hauser BioSense.

L'objectif affiché des deux partenaires est d’augmenter la sécurité dans la production de produits alimentaires et autres applications de process. Il s’agit, plus précisément, de permettre des analyses moléculaires rapides et sur site, pour détecter les contaminations bactériennes ou virales dans l’eau et les boissons, les modifications génétiques dans les aliments ou la contamination du lait.

Endress+Hauser BioSense pourra compter sur la collaboration étroite et de longue date de Hahn-Schickard avec le département d’ingénierie des microsystèmes de l’université de Fribourg, pour mettre au point des tests de diagnostic rapide capables de détecter des concentrations extrêmement faibles d’agents pathogènes infectieux à l'aide d'instruments portables.

Il s’agit maintenant d’appliquer cette technologie, utilisée jusqu'ici dans le domaine du diagnostic médical, aux process d'automatisation dans l'industrie et les laboratoires. La nouvelle joint-venture travaillera par ailleurs en collaboration avec IST Innuscreen, autre société du groupe Endress+Hauser.

C’est Nicholas Krohn (voir photographie) qui sera le directeur général de Endress+Hauser BioSense, détenue à 75 % par Endress+Hauser et les 25 % restants par Hahn-Schickard. Stefan Burger et Martin Schulz (voir photographie), deux spécialistes du diagnostic moléculaire au Hahn-Schickard, viendront compléter l’équipe de direction en tant que cofondateurs et CSO.

Si elle sera d’abord située dans des locaux de l’université de Fribourg et de Hahn-Schickard, la co-entreprise s’installera l’année prochaine dans le centre d’innovation de l’université (FRIZ), en cours de construction sur le campus de l'université technique.