Endress+Hauser lance sa technologie Memosens 2.0

Le 04/06/2021 à 11:18  

La nouvelle génération va permettre de créer de nouvelles fonctions de diagnostic et de surveillance.

Le groupe suisse Endress+Hauser, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions pour les process industriels, vient de dévoiler sa technologie numérique de nouvelle génération Memosens 2.0. Rappelons que la technologie a été lancé en 2004, d’abord avec une sonde de pH.

« L’électronique de Memosens a été modifiée afin de créer de nouvelles fonctions de diagnostic et de surveillance. Memosens 2.0 est disponible pour nos sondes de pH/redox, de conductivité et d'oxygène dissous », précise Einar Möller, Marketing Specialist Analysis chez Endress+Hauser.

La technologie, qui est rétro-compatible et peut facilement être intégrée dans les systèmes existants, sera étendue ensuite à l'ensemble du portefeuille de sondes pour l'analyse des liquides du fabricant.

Parmi les principales évolutions apportées par Memosens 2.0, on peut citer des diagnostics avancés. Les capteurs compatibles stockent de nombreuses données pertinentes telles que les heures de fonctionnement, les températures minimales et maximales et les valeurs mesurées, les historiques d'étalonnage et les matrices de charge.

Toutes ces données peuvent être utilisées et traitées pour une analyse complète et une gestion plus précise des process. Les capteurs constituent ainsi une base idéale pour les stratégies de maintenance prédictive avec la technologie propriétaire Heartbeat et les services digitaux IIoT (Internet des objets industriel) améliorés via l'écosystème Netilion.

Une autre évolution porte sur les atmosphères explosives (Atex) : comme toutes les sondes « Ex » peuvent désormais être connectées à tous les transmetteurs « Ex » du Suisse, Memosens 2.0 permet une évaluation de la sécurité intrinsèque plus simple et compréhensible.